Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Football : face au PSG, l’US Orléans n’a pas démérité ! (Vidéos)

18 décembre 2018 à 23h35
USO-PSG : score final 1-2 !
Crédit photo : Vibration

Ce mardi soir, l’US Orléans rencontrait le PSG, à domicile, en 8ème de finale de la Coupe de la Ligue.

La rencontre était très attendue. Dès le coup d'envoi, à 21 h 00, des bars de la rue de Bourgogne à Orléans au stade de La Source, en passant par la fan zone du Zénith, les supporters de l’USO ont eu raison de croire à une belle prestation de leur équipe face aux Franciliens.

Le stade n’avait plus reçu une formation de Ligue 1 depuis près de onze ans et c’est sous la pluie que les deux équipes entamèrent le match.

À la sixième minute de jeu, après un début de rencontre "en force" pour le PSG, les joueurs de l’US Orléans se montrent très actifs et les premiers "USO – USO" résonnent depuis les tribunes remplies de supporters orléanais.

Juste avant la mi-temps, à la 41ème minute de jeu, premier but du PSG signé Edinson Cavani. En seconde mi-temps, à la 69ème minute, frappe de Joseph Lopy et premier but pour Orléans devant un public survolté, au stade comme dans la fan zone où s’étaient réunis près de 600 supporters. Alors que le tableau d'affichage indique un but partout, c’est à la 81ème minute du match que le PSG revient au score avec un but de Diaby.

Jusqu’à la dernière seconde de la rencontre, les Orléanais ont espéré une victoire face aux Parisiens. Le gardien de l’USO, Thomas Renault, aura été héroïque mais, même si les joueurs d’Orléans ont tenu tête aux Franciliens, ils n’ont pas pu empêcher le PSG de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Score final : 1-2.

Ce soir, le match contre l'USO n’aura pas été une promenade de santé pour le PSG, de l’aveu même de son entraîneur Thomas Tuchel, interrogé par Canal Plus : "On ne s'attendait pas à souffrir autant, mais on savait que c'était possible. On fait une erreur, on prend un but et, après, ça s'est compliqué. Il y avait beaucoup d'obstacles à surmonter aujourd'hui".

Côté orléanais, peu après la fin de la rencontre, l'entraîneur Didier Ollé-Nicolle se disait satisfait : "Je pense qu'on a donné une bonne image". Peut-être bien plus qu'une "bonne image" ! Ce mardi soir, à entendre et voir ses supporters, l'USO a fait vibrer des coeurs, comme jamais.