Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Grâce à une photo prise lors d'une manifestation, elle retrouve sa mère biologique !

01 juin 2017 à 17h28 Par Rédaction

Devenue célèbre pour avoir fait face à des néonazis lors d'une manifestation en Suède, Tess Asplund a été invitée en Colombie et a retrouvé sa famille biologique.

Certaines photos marquent l’histoire, d’autres changent la vie d’une personne. C’est l’histoire qu’a vécu Tess. Tout a commencé le 1er mai 2016, à Borlänge, au nord-ouest de Stockholm. Dans cette ville où l’extrême droite est un parti politique important et très actif, des néonazis manifestaient.

Tess, 43 ans, s’est alors mise face aux trois leaders néonazis du Nordiska Motståndsrörelsen (Mouvement de résistance nordique), et aux 300 autres néonazis qui défilaient. Puis, elle a levé son poing fièrement en l’air. Avant que des policiers éloignent la femme de la manifestation, David Lagerlöf, un photographe du magazine antiraciste Expo, a eu le temps d’immortaliser l’instant.

La photo, qui est très puissante, a fait le tour du monde. La Colombie n’a pas échappé à cette viralité. C’est dans ce pays que Tess est née, avant d’être adoptée à l’âge de sept mois et de grandir en Suède. Apprenant son histoire, une petite radio Colombienne lui a proposé de rechercher sa famille d’origine. Tess a accepté. Une semaine plus tard, son frère biologique l’a contacté. Puis, fin 2016, Tess a retrouvé sa mère biologique et a passé un mois en Colombie avec sa famille biologique, ses propres enfants et son conjoint.

« J’ai retrouvé le morceau de puzzle qui m’avait manqué toute ma vie », a-t-elle raconté au quotidien suédois Dagens Nyheter.

Cette photo a fait bien plus que de marquer son histoire, elle a changé la vie de Tess.