Info générale

Grande distribution : pas de pénurie mais quelques ruptures

24 mars 2020 à 12h01 Par Etienne Escuer
Un rayon pâtes d'un supermarché.
Crédit photo : Vibration / Etienne Escuer

Les professionnels de la grande distribution affirment que le risque de pénurie dans les magasins est écarté. Mais concèdent tout de même quelques ruptures de stocks.

Le patron de Système U, Dominique Schelcher, a réaffirmé ce mardi 24 mars qu'il n'y aurait « pas de pénurie brutale » dans les magasins de la grande distribution alimentaire mais qu'il y a tout de même « un certain nombre de ruptures » dans les stocks. Ces ruptures ne sont pas liées à des difficultés de production mais « s'expliquent par les achats massifs juste avant le confinement », selon Dominique Schelcher. Il faut également prendre en compte le fait que les restaurants sont fermés.

Les pâtes et les oeufs difficiles à trouver

Pour le PDG de System U, « les points de difficulté sont notamment les pâtes, car elles sont extrêmement demandées. Il y a aussi une certaine tension sur les œufs ». Le papier toilette est également concerné, mais il est « en forte production dans les usines françaises en ce moment », a précisé Dominique Schelcher. La chaîne d'approvisionnement est « mobilisée du producteur à tous les distributeurs », pour retrouver un rythme normal, a-t-il souligné. « Les choses sont en train de se stabiliser, il n'y aura pas tout le choix de produits mais il y aura l'essentiel des produits nécessaires », a estimé le PDG de l'enseigne.

Ce mardi matin, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a appelé les enseignes de la grande distribution à s'approvisionner auprès des agriculteurs français, pénalisés par la fermeture des marchés annoncée lundi soir par le Premier ministre.

(Avec AFP)