Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Guide Michelin : découvrez les changements pour les restaurants étoilés de votre région

28 janvier 2020 à 07h20 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Les chefs de la région ont-ils perdu ou gagné des étoiles ?
Crédit photo : Pixabay

Le Guide Michelin a dévoilé lundi 27 janvier son édition 2020. Un moment toujours très attendu pour les chefs en quête d’une étoile.

Le prestigieux Guide Michelin a donc rendu son verdict. Pour cette édition 2020, trois nouveaux restaurants ont été récompensés de trois étoiles, à Paris, dans les Bouches-du-Rhône et en Charente-Maritime.

 

Centre-Val de Loire

 

Le Centre-Val de Loire compte 15 restaurants étoilés. Le Grand Hôtel du Lion d'Or, à Romorantin-Lanthenay, dans le Loir-et-Cher, récupère son étoile perdue l'an passée. La Maison d'à côté, à Montlivault, et le Domaine des Hauts de Loire, à Onzain, là aussi dans le Loir-et-Cher, gardent leurs deux étoiles. Ce sont les deux seules tables à ce niveau dans la région.

Pays de la Loire

Dans la Sarthe, Le Beaulieu, au Mans, et le Moulin des 4 saisons, à la Flèche, perdent leur étoile. L'Auberge de la Bagatelle, au Mans, garde la sienne. En Maine-et-Loire, cinq restaurants gardent leur étoile, soit un de moins que l'an dernier. Le chef d'Une île, à Angers, avait émis le souhait de perdre la sienne et a fermé son restaurant. Un seul nouveau restaurant étoilé en Pays de la Loire cette année : La Table du Boisgniard, à Chambretaud en Vendée. Le Cayola, aux Sables, aux Sables d’Olonne, perd son étoile. Le Manoir de la Boulaie, à Haute-Goulaine, en Loire-Atlantique, n’a plus qu’une seule étoile, contre deux auparavant.

Bourgogne-Franche-Comté

Trois nouvelles tables sont récompensées d'une étoile en Bourgogne-Franche-Comté. Deux se trouvent en Cote d'Or : La Table d’Hôte, à Gevrey-Chambertin, et Le Charlemagne, à Pernand-Vergelesse. L'Empreinte, à Buxy, en Saône-et-Loire, obtient aussi une première étoile. Toujours dans le département, L'Auberge du Paradis à Saint-Amour-Bellevue, et le France, à Montceau, perdent leur étoile. Même sanction pour Loiseau des Vignes, à Beaune et le restaurant Stéphane Derbord, à Dijon, en Côte d’Or. La Maison Lameloise, à Chagny (71), garde ses trois étoiles.