Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Hôpitaux psychiatriques : leur état de santé se dégrade

08 janvier 2018 à 10h55 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : L'état de santé des hôpitaux psychiatriques se dégrade / Flickr

Cela fait des mois, voire des années que la psychiatrie publique traverse un malaise profond. Face à ce constat, les patients, leurs familles et les personnels soignants se mobilisent pour réclamer des réformes. Décryptage :

Stop aux fermetures de lits, recruter davantage de personnels de santé, mettre fin aux augmentations de charges, à la souffrance au travail et à la dégradation des conditions d’accueil des patients. Voici une série de mesures contre lesquels protestent les praticiens de nombreux HP (hôpitaux psychiatriques) ces derniers mois. Parmi eux, on retrouve ceux d’Allonnes (Sarthe) ou encore de Bourges (Cher) qui ont choisi de se mobiliser pour interpeller les pouvoirs publics.

Un plan de restructuration ?

Pour répondre aux protestataires, Agnès Buzyn a annoncé le dégel de 44 millions d’euros pour ce début d’année. L’argent sera investi dans ce secteur. La ministre de la Santé avait également rencontré les représentants de la psychiatrie publique à la mi-décembre. Mais pour l’heure, aucune feuille de route n’a été annoncée, aussi bien sur le plan du budget que sur le calendrier à suivre.