Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Indre : le plan [email protected] lutte contre la radicalisation

27 septembre 2017 à 11h29 Par Diane Thibaudier

C’est un plan de lutte national, mais il est présenté à Châteauroux ce mercredi 27 septembre. [email protected] est né d’un regroupement d’associations, dont la Brigade des mères, présidée par Nadia Remadna.

Et c’est elle d’ailleurs qui se déplace à Châteauroux ce mercredi pour présenter ce plan national. Nadia Remadna, 54 ans, est mère de 4 enfants. Elle a été médiatisée il y a quelques mois, pour avoir dénoncé les cafés interdits aux femmes à Sevran. Aujourd’hui donc, elle se rend dans l’Indre pour présenter [email protected] : un plan de lutte contre la radicalisation des jeunes. L’idée c’est de proposer des solutions pour éviter l’enfermement et le repli sur soi, qui mène bien souvent à la radicalisation. Mais aussi de présenter les changements de comportement qui peuvent alerter les parents et les professionnels: abandon de l’école, haine des institutions, refus de se rendre à des évènements mixtes…etc.

Un plan officiellement lancé à Châteauroux

C’est déjà contre ce genre de changements de comportement que Nadia Remadna lutte avec son association « La Brigade des mères ». Grâce à ce plan de lutte national [email protected], elle souhaite surtout partager son expérience et les informations, notamment avec les professionnels de terrain comme les éducateurs de quartier, les enseignants, les policiers, mais aussi les gardiens d’immeubles.

Ce plan est présenté dans l’Indre aujourd’hui. Il devait être officiellement lancé à Paris, mais Nadia Remadna a finalement choisi Châteauroux, ville dans laquelle l’association « Comme à la maison » œuvre déjà dans le quartier Saint-Jean. Et pour cause, l’an dernier, un documentaire avait révélé l’existence d’une cellule djihadiste commandée par un Castelroussin d’une vingtaine d’années.

Au programme de cette journée donc, une rencontre à la Maison de quartier de Déols en début d’après-midi. Puis le lancement du plan [email protected] à 16h30, dans la salle Alexandre Dumas, à Châteauroux. Avant un débat avec la Ligue des droits de l’homme, au même endroit à partir de 18 heures. Cette journée de lancement se terminera par une soirée couscous dans le quartier Saint-Jean, à Châteauroux toujours.