Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Interpellation en gare des Aubrais : pas de faute selon l’IGPN

01 décembre 2020 à 10h33 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. L'IGPN avait été saisie après une interpellation en gare des Aubrais.
Crédit photo : Rédaction / Etienne Escuer

L’IGPN n’a pas relevé de faute grave lors d’une interpellation qui avait suscité la polémique en gare des Aubrais, dans le Loiret.

L’image avait beaucoup tourné sur les réseaux sociaux : le 15 septembre dernier, des policiers étaient filmés en gare des Aubrais (Loiret) en train d’interpeller un homme. L’un d’eux avait notamment appuyé avec son pied sur la tête de l’individu, à terre. Selon nos confrères du Parisien, l’IGPN (Inspection générale de la police nationale, plus communément appelée « police des polices) n’a pas relevé de faute grave relevant d’une infraction pénale. Elle dénonce toutefois un « geste peu orthodoxe » et ne s’est pas encore prononcée quant à une sanction administrative.

Reste désormais à savoir ce que la procureure d’Orléans fera de cet avis, qu’elle n’est pas obligée de suivre. L’affaire pourrait être classée sans suite, tout comme aboutir à des poursuites envers le policier pour violence. Les forces de l’ordre étaient intervenues pour évacuer du train un voyageur sans masque ni titre de transport et visiblement ivre. L’homme avait alors sorti un petit couteau et l’un des policiers avait dégainé son arme de service.