Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

« J’veux du local 58 » : une plateforme d’alimentation de proximité dans la Nièvre

11 février 2021 à 07h30 Par Etienne Escuer
La plateforme permettra de trouver les producteurs près de chez soi.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

La plateforme « J’veux du local 58 » a été lancée officiellement ce mercredi 10 février.

« J’veux du local 58 » : C’est le nom d’une plateforme lancée ce mercredi pour promouvoir la consommation de produits locaux dans la Nièvre. A l’initiative de la Chambre d’agriculture et du conseil départemental, elle répertorie sous forme de carte tous les lieux de vente, marchés, magasins de producteurs ou AMAP sur le territoire. Circuits courts et ventes directes se développent déjà depuis quelques années dans le département, et la demande a augmenté avec la crise sanitaire. « La pandémie et le confinement ont montré que les habitants étaient prêts à aller sur ce type d’alimentation », confie Alain Lassus, le président du conseil départemental. « Le regret, c’est que le soufflet est assez rapidement retombé. Mais lutter et se battre pour que les Nivernais consomment essentiellement des produits de leur territoire, ça me paraît extrêmement important, même si ce n’est pas ça qui sauvera l’agriculture nivernaise. »

 

Écouter le podcast

 

Bientôt un label de produits nivernais

Le site se veut assez intuitif et simple. Concrètement, il s’agit d’une carte du département. Les producteurs en circuits courts sont référencés, et vous pouvez faire une recherche par produit ou par lieu de vente. De nouveaux producteurs peuvent s’ajouter gratuitement, à condition de signer une charte de transparence sur l’origine des produits. Dans les prochaines semaines, un label sera aussi lancé pour identifier les produits locaux nivernais. « Je veux qu’on puisse reconnaître dans les magasins les produits qui sont faits dans la Nièvre. Dans un premier temps, il s’agira d’étiqueter des produits directement produits ou transformés ici », explique Alain Lassus. « Il n’y aura pas pour l’instant de notion qualitative mais on se réserve la possibilité de le faire. Dans ce cas-là, il y aura une participation citoyenne en associant les producteurs et consommateurs. »

 

Écouter le podcast

 

Ce label pourrait voir le jour en fin mars. D’ici là, vous pouvez vous rendre sur « jveuxdulocal58.fr » pour trouver les producteurs en circuits courts près de chez vous.