Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Jérémy Frérot agacé par les moqueries de Laurent Ruquier (Vidéo)

04 février 2019 à 13h40 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Jérémy Frérot

Sur le plateau de l’émission On n’est pas couché, Laurent Ruquier s’est moqué de son invité, le chanteur Jérémy Frérot. Ce dernier s’est rapidement agacé de l’attitude du présentateur.

Jérémy Frérot continue la promotion de son premier album solo intitulé Matriochka. Après le premier single Revoir, il revient aujourd’hui avec une nouvelle chanson, Tu donnes qu’il a interprété sur le plateau de l’émission On n’est pas couché de Laurent Ruquier, ce samedi soir, sur France 2 (vidéo ci-après). Mais avant de prendre sa guitare pour chanter, il a accepté de se confronter à Laurent Ruquier et ses chroniqueurs, Charles Consigny et Christine Angot. Pendant l’interview, le chanteur de 28 ans s’est également un peu agacé. Et pour cause, l’animateur de 55 ans s’est moqué de son nom de famille « Frérot » pendant de longues minutes.

« Qu’en pensez-vous Jérémy Ferrero ? Ferrero Rocher ! », demande Laurent Ruquier à son invité concernant les concerts en hologramme. Se rendant rapidement compte de son bafouillage, ce dernier enchaîne avec plusieurs références au mot « frérot » : « Eh oh, frérot ! Frérot, tu peux me répondre, frérot ! Vas-y, frérot ! ». 

Dans un sourire gêné, l’ancien membre de Fréro Delavega rétorque : « Ça, c’est l’histoire de ma vie ! ». « Vas-y, frérot ! », renchérit encore Laurent Ruquier, complètement hilare. Un autre invité, l’acteur Lambert Wilson, intervient alors : « Mais laissez-le parler ! ». Mais rien n’y fait, le présentateur de France 2 continue : « Wesh, frérot ! ». Là, Jérémy Frérot semble réellement perdre patience face aux moqueries et réplique : « C’est bon ? Je peux y aller ? ». 

La séquence a fait réagir quelques internautes sur les réseaux sociaux, comme Twitter où les internautes ont exprimé leur agacement quant à l’attitude de Laurent Ruquier. « Mais quel énorme con, ce Ruquier ! S’en prendre gratuitement à Jérémy Frérot, comme ça », s’exclame un certain David Ma, par exemple.