Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Journée de la femme : Portrait d’entrepreneures qui en veulent !

08 mars 2019 à 06h00 Par Benoit Hanrot
Sarah Repaire (gilet vert) et son équipe de Confidence
Crédit photo : Confidence

En France, 40% des entrepreneurs sont en réalité des « entrepreneures ». Et ce chiffre ne cesse d’augmenter ces dernières années. De plus en plus de femmes décident de suivre leur instinct pour satisfaire un besoin d’entreprendre. Portrait de deux d’entre elles.

Entreprendre lorsque l’on est une femme n’est pas toujours chose aisée. Alors que le monde économique se conjugue souvent avec le masculin, il est parfois difficile pour les femmes de trouver leur place. Et les différences de salaires à compétences égales sont encore là pour nous le rappeler régulièrement. Pourtant, cela n’empêche pas certaines à tenter l’aventure de l’entrepreneuriat. Le weekend dernier, le LAB’O a organisé le startup weekend à Orléans. L’occasion pour trente candidats de proposer leurs idées et pour 10 d’entre eux de former des équipes pour monter une startup en 24h. 

Parmi ces candidats, Patricia Batjom, une développeuse web junior, qui a mis au point la startup « Food Me », une application qui conseille sur des menus et des plats préparés sains à acheter au plus près de chez soi. Qu’est-ce qui a été le plus dur pendant ce startup weekend ?

Écouter le podcast

En passant 54h avec les mêmes personnes autour d’un projet commun, forcément, ça rapproche et permet de tisser des liens. Patricia Batjom a d’ailleurs gardé contact avec certains de ses collaborateurs pour faire avancer le projet. A-t-elle désormais l’intime conviction qu’elle peut monter sa propre boîte ?

Écouter le podcast

Dans un autre groupe, on retrouve Sarah Repaire, 27 ans. C’est une jeune femme en pleine création d’entreprise a mis au point, avec six autres personnes, la startup « Confidence », un site de e-commerce qui propose des perruques de qualité à prix raisonnable pour les femmes chauves ou atteintes d’alopécie. Elle a un message à toutes les personnes qui ont des idées :

Écouter le podcast 

Sarah Repaire a remporté le premier prix du weekend grâce à cette startup. Elle espère pouvoir mener à bien son projet qui est déjà en très bonne voie.