Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

L’établissement français du sang lance une nouvelle campagne de dons

11 juin 2019 à 06h00 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Pixabay

Et si vous incitiez vos proches à venir donner leur sang ? La période de dons a été moins abondante que d’habitude en raison des nombreux ponts du mois de mai. C’est pourquoi l’Etablissement français du sang a décidé de lancer un nouvel appel aux dons.

A compter de ce mardi 11 juin, l’Etablissement français du sang lance son initiative #Prenezlerelais. Cette nouvelle opération vise à interpeller les donneurs pour qu’ils incitent leurs proches qui ne donnent pas leur sang traditionnellement à venir le faire. Il faut dire que le mois de mai a été compliqué en raison des nombreux weekends de ponts comme nous l’explique Murielle Barnoux, médecin et membre de l’Etablissement français du sang :

 

Écouter le podcast

 

Beaucoup de personnes ne vont pas donner leur sang, par peur des aiguilles. D’autres ont des idées reçues sur le don du sang qui les empêche de franchir le pas. Quelles sont les conditions pour donner ?

 

Écouter le podcast

 

En revanche, certaines personnes ne peuvent pas donner leur sang. C’est le cas de celles qui ont eu une infection récente, qui ont fait un voyage dans un certain nombre de pays, qui se sont fait tatouer ou percer il y a moins de quatre mois ou qui ont 71 ans et plus. Autre questionnement, qu’en est-il des personnes homosexuelles ? Peuvent-elles donner ?

 

Écouter le podcast

Si vous souhaitez donner, ça se passe sur le site internet de l’EFS :

- en Centre-Val de Loire, rendez-vous pour cela au centre de Saint-Jean-de-la-Ruelle, à la salle Raymond Devos de Monnaie ou encore les hôpitaux de Tours, Blois et Châteauroux.

- en Pays de la Loire, direction la Maison Barbara ou le centre hospitalier du Mans, le CHU d’Angers ou encore la Salle des Plantagenêts de Beaufort-en-Vallée.

- en Bourgogne-Franche-Comté, ça se passe dans les hôpitaux de Sens, Auxerre ou encore Nevers.

Chaque jour, 10 000 dons sont nécessaires en France pour couvrir les besoins des malades. Si c’est votre premier don, n’oubliez pas de prendre une carte d’identité.