Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

L'hôpital d'Auxerre en rupture de stock !

10 juillet 2017 à 11h59 Par Rédaction

Que peut-il arriver de pire dans un hôpital ? Que la boîte à pharmacie soit vide. C'est un peu ce qui se passe en ce moment-même à l'hôpital d'Auxerre. Problème, il ne s'agit pas d'une tablette de dolipranes mais bien de traitement pour les malades du cancer. Décryptage :

La situation est bien connue de l’Etablissement français du Sang, mais elle est inédite à Auxerre. L’hôpital de la ville est en proie à une pénurie en « carboplatine » depuis plusieurs semaines. Un produit utilisé régulièrement pour le traitement de certains cancers.

Plus de carboplatine, plus de soins

Une pénurie aussi longue est une première au sein de l’hôpital auxerrois. L’inconvénient, c’est qu’elle touche un secteur très important : celui des chimiothérapies. En effet, le carboplatine est un traitement anticancéreux utilisé régulièrement pour traiter certains cancers comme ceux du poumon et des ovaires.

Pour tenter de pallier à cette carence, d’autres molécules ont été proposées aux patients, mais tous ne sont pas capables de les supporter. Résultat, certains malades ont été invités à quitter l’établissement et à prendre la voiture pour gagner l’hôpital voisin de Sens, 80 kilomètres plus loin, afin de poursuivre leur chimiothérapie.

Une pénurie qui en appelle d’autres

La pénurie en carboplatine n’est pas propre à l’hôpital d’Auxerre. En effet, il est en rupture de stock chez les distributeurs français depuis plusieurs jours. Conséquences, de nombreux hôpitaux ne sont plus approvisionnés. Un retour à la normale est espéré fin juillet.

Selon certains professionnels de santé, cette pénurie aurait pu être évitée. En modifiant par exemple la politique menée par la direction de certains établissements en matière d’approvisionnement. En effet depuis près de 15 ans, plusieurs structures préfèrent payer des médicaments moins cher, quitte à accepter qu’ils soient fabriqués loin comme en Asie pour le cas du carboplatine. Avec tous les problèmes que cela peut engendrer en cas de retard de livraisons.