Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

L’Indre-et-Loire en zone d’alerte renforcée à partir du 17 octobre

16 octobre 2020 à 12h47 Par Guillaume Pivert
Pour l'instant, aucun couvre-feu n'est instauré à Tours.
Crédit photo : Wikipedia Commons

L’annonce a été faite ce vendredi 16 octobre à midi par la Préfète du département.

Ce n’est pas une surprise au vu de la dégradation sanitaire dans le département. Demain, l’Indre-et-Loire passera officiellement en alerte renforcée, comme l’a indiquée à la mi-journée, la préfecture. La situation est jugée inquiétante par les services de l’Etat. Le taux d’incidence dans l’agglomération tourangelle est de 193 cas pour 100 000 habitants. Un tiers des lits de réanimation du CHU de la ville est occupé par des patients Covid.

De nouvelles mesures en vigueur

Le passage en alerte renforcée implique de nouvelles mesures contraignantes. Les rassemblements seront limités à 10 personnes dans les lieux publics et la jauge des spectacles limitée à 1 000 personnes.

Les bars fermeront dorénavant à 22h dans l’ensemble du département. Les restaurants eux, pourront rester ouvert, mais adopter un protocole sanitaire plus draconien : les groupes ne devront pas excéder six personnes et la prise des coordonnées des clients pour les recontacter s’ils venaient à être considérés comme cas contact.

Par ailleurs, les sports collectifs en intérieur, mais aussi les sports de contacts, sont interdits sur le territoire de Tours Métropole, exception faite des mineurs et des sportifs de haut niveau.

Enfin, dans un entretien à La Nouvelle République, la Préfète indique que Tours est « proche d’atteindre un stade qui nécessite un passage au couvre-feu ».