Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

La Protection de l'Enfance 49 marche jusqu'à Paris en signe de protestation

27 juin 2017 à 18h19 Par Rédaction

En grève depuis près de deux mois, les salariés de la Protection de l'Enfance dans le Maine-et-Loire poursuivent leur mobilisation en marchant d'Angers jusqu'à Paris. Ils contestent toujours le choix du Conseil départemental qui a lancé des appels à projets pour la prise en charge d'enfant et donc l'éviction d'associations historiques dans le secteur.

Ils sont partis vers 9heures d’Angers ce mardi matin. Les salariés de la protection de l’enfance montent d’un cran dans leur mobilisation, avec le soutien des syndicats CFE-CGC, CGT, FO et SUD. Un collectif de Marcheurs s’est fixé pour objectif de rallier Paris à pied pour se faire entendre.

Un périple en sept étapes 

Cinq salariés de la Protection de l’Enfance marcheront en permanence et seront accompagnés de « marcheurs solidaires ». Le périple, en sept étapes devrait durer une semaine, jusqu’à l’arrivée à Paris, mardi 4 juillet, aux Assises de la Protection de l’Enfance.

Le 27/06/2017 : Angers - Cheviré le Rouge (49)

Le 28/06/2017 : Cheviré le Rouge - Yvré le Polin (72)

Le 29/06/2017 : Yvré le Polin - Thorigné sur Dué (72)

Le 30/06/2017 : Thorigné sur Dué - La Camusière (28)

Le 01/07/2017 : La Camusière - Prunay le Gillon (28)

Le 02/07/2017 : Prunay le Gillon---Cernay la Ville (78)

Le 03/07/2017 : Cernay la Ville---Paris (entrée)

Le 04/07/2017 : Paris (entrée) --- Paris (Assises de la Protection de l’Enfance)

Manifestation du 4 juillet aux Assises de la Protection de l’Enfance

Les salariés mobilisés s’y sont donnés rendez-vous à l’issue de la Marche pour manifester. Ils espèrent interpeller le gouvernement et les médias nationaux sur la situation de la Protection de l’Enfance dans le Maine-et-Loire, et plus globalement sur l’ensemble de la situation sociale, médico-sociale et sanitaire en France.

Une cagnotte en soutien aux marcheurs 

Une cagnotte Leetchi.com a été mise en ligne pour soutenir les marcheurs, qu’il s’agisse d’un soutien logistique ou pour compenser les pertes de salaires des salariés en grève tout au long de la Marche.

Un mouvement qui dure depuis le 4 mai

La Marche intervient après plusieurs manifestations à Angers et à Cholet, depuis le 4 mai dernier. Le dernier rassemblement avait réuni plus de 2 000 personnes, le 19 juin, à Angers, selon les syndicats. Ils continuent de demander au Conseil départemental le retrait des appels à projets dans la Protection de l’Enfance, qui sont, selon les syndicats « des appels d’offres déguisés ». Cette réorganisation, via ces appels à projet, menacerait les associations et structures historiques dans la prise en charge des jeunes en difficultés, et menace, par extension, les emplois dans ces structures. Entre 350 et 400 postes seraient concernés.