Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

La réforme des retraites maintenue mais repoussée, avec une « nouvelle méthode »

17 juillet 2020 à 14h35 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Bertrand GUAY / AFP

Les nouvelles concertations sur la réforme des retraites attendront la fin de l’année. C’est ce qu’ont indiqué au sortir d’une réunion les syndicats et le Premier Ministre. Après avoir affirmé que la réforme serait maintenue, Jean Castex promet « une nouvelle méthode ».

Le Premier ministre a réaffirmé ce vendredi que la réforme des retraites serait "maintenue". Mais au sortir d'une réunion avec les partenaires sociaux à Matignon, Jean Castex a promis "une nouvelle méthode", en distinguant notamment le "caractère structurel" et le volet financier.

"L'instauration d'un nouveau régime de retraite universel sur lequel le président de la République s'est engagé en 2017 devant le peuple français sera maintenue. Simplement, comme je l'ai indiqué aux partenaires sociaux, nous lui appliquerons une nouvelle méthode", en distinguant le "caractère structurel" de la réforme "qui vise à plus de justice" et son volet financier, et "en reprenant la concertation dans les mois à venir", a indiqué le Premier ministre.

Reprise des concertations fin 2020 ?

De son côté, le président de la CPME François Asselin indique que ces concertations sont repoussées ''au moins jusqu’à la fin de l’année’’. "Nous continuons de croire qu'un système universel est plus juste mais la priorité n'est pas celle-ci aujourd'hui", a lui souligné le patron de la CFDT Laurent Berger. Le Premier ministre Jean Castex "a dit que c'était repoussé à des discussions plutôt en 2021", a-t-il confirmé.

Les partenaires sociaux demandaient unanimement le report, si ce n'est pour certains l'abandon total, de la réforme des retraites, suspendue sine die par l'épidémie de coronavirus. Jean Castex avait initialement indiqué vouloir reprendre les concertations afin de régler le dossier "à court terme". Il avait aussi assuré vouloir distinguer "très clairement" la refonte du système actuel "de toute mesure financière", comme l'allongement de la durée de cotisation, prise pour combler les déficits.