Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
L'Equipe du Matin Vibration

Le « cushioning » : l’infidélité 2.0 !

16 mars 2018 à 07h50 Par Caroline Piveteau
Crédit photo : pexels

De nos jours, les infidélités sont de plus en plus fréquentes. Généralement, elles se font en cachette, mais désormais, la tendance est d’assumer complètement sa tromperie.

Selon une étude, un Français sur trois s’est déjà inscrit sur un site de rencontre. Le problème, c’est que même les personnes en couple sont présents sur ces sites. Si certains ne l'avouent pas, d’autres ne s’en cachent pas du tout. Cette technique de drague porte un nom : le cushioning !

Pour comprendre le principe de cette méthode, il faut avoir quelques notions d'anglais. En effet « cushioning » en anglais signifie « amortisseur ». Les hommes et les femmes qui utilisent cette méthode sont donc généralement dans une relation qui n’est plus très stable, selon eux. Le principe est donc d’anticiper la rupture en cherchant un nouveau partenaire sur des sites ou des applications de rencontres avant même d'être redevenu célibataire. Pas très classe, certes.

Le cushioning est aussi pratiqué si l'intéressé n'est pas totalement satisfait et comblé par sa moitié. Le seul point « positive », si l'on peut dire, c’est que la tromperie est totalement assumée, en notifiant "en couple" sur le profil. Chacun fait donc des rencontres en toute connaissance de cause.

Ce phénomène existe depuis quelques années déjà, mais il se répend de plus en plus sur les sites comme Tinder, AdopeUnMec ou encore Meetic. À vous de faire bien attention au statut de chaque profil, pour ne pas vous retrouver dans une situation délicate ;)