Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Le Mans : elle avait disputé les enfants avec un peu trop de véhémence

06 février 2018 à 11h26 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Flickr

Une assistante maternelle a écopé d’un mois de prison avec sursis. Sa faute : avoir donner des tapes aux enfants qu’elle gardait pour soi-disant « les mettre en garde ». Décryptage :

Difficile de faire confiance à autrui lorsqu’il s’agit de garder nos enfants. Y compris lorsqu’il s’agit d’une professionnelle. Ce lundi, la justice mancelle s’est occupée du cas d’une nounou, accusée d’avoir maltraité quatre enfants de moins de trois ans dont elle avait la charge. Selon Ouest-France, la prévenue a d’abord nié avoir donné des fessées aux petits avant de reconnaître des tapes liées à des « incidents de propreté ».

Le procureur de la République avait requis une interdiction d’exercer pendant deux ans. Elle a finalement écopé d’un mois de prison avec sursis.