Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le point sur les mouvements sociaux contre la réforme du code du Travail

11 septembre 2017 à 08h04 Par Benoit Hanrot

Journée de mobilisation demain partout en France. Plusieurs syndicats appellent à des grèves et des manifestations dans tout le pays pour dénoncer notamment la réforme du droit du travail qui sera présentée mercredi en Conseil des Ministres. Résultat, des perturbations à la pelle. Décryptage :

La rue va-t-elle se mobiliser pour protester contre le nouveau gouvernement ? C’est ce qu’on découvrira demain à l’occasion de la première journée de manifestation nationale sous l’ère d’Emmanuel Macron. Une journée à valeur de test donc, un an après la dernière mobilisation contre la loi travail. Tout le monde est appelé à y prendre part.

Qui appellent à se mobiliser ?

Au moins cinq syndicats vont diriger les cortèges à travers toute la France. La CGT, la FSU, Solidaires ou encore l’Unef appellent à protester contre le nouveau texte, qu’ils qualifient de « loi travail XXL ». Du côté de Force Ouvrière en Maine-et-Loire, les membres ont d’ores-et-déjà décidé d’aller outre l’avis du secrétaire Général Jean-Claude Mailly, hostile au rassemblement.

Qui sera dans la rue ?

Beaucoup de travailleurs devraient battre le pavé. Mais aussi d’anciens salariés comme les retraités qui seront présents dans les cortèges à Angers, Nevers, Auxerre, Orléans, Tours, Blois ou encore au Mans. Ils souhaitent dénoncer l’augmentation de 17% de la CSG qui va appauvrir 10 millions d’entre eux. A leur côté, on retrouvera également des fonctionnaires mais aussi des étudiants, dont les 3 000 toujours sans affectation.

Où seront localisées les principales perturbations ?

Côté transports, on prévoit des difficultés à la SNCF de Bourgogne-Franche-Comté et de Centre-Val de Loire. Dans le Centre, vous compterez en moyenne 3 TER sur 5 et 2 Intercités sur 5. Pas de problème concernant le trafic des TGV. En Pays de la Loire, 2 TER sur 3 circuleront normalement, dont 9% de cars. Attention, aucun Intercités ne circulera entre Caen et Tours via Le Mans et entre Tours et Nantes.

Pour ce qui est de la situation des bus, en Indre-et-Loire, le réseau Fil Bleu va également connaître son lot de perturbations. Légères pour le coup car 83% des bus circuleront normalement. Enfin du côté des transporteurs aériens, la grève des pilotes d’Air France se poursuit, même si leurs revendications sont différentes. Pour le reste, sachez que les services proposés dans les institutions tourneront au ralenti, notamment dans les préfectures ou encore du côté des cantines scolaires. L’accueil des enfants sera tout de même assuré par endroit.

Des perturbations qui sont amenées à se reproduire à compter du 21 septembre, date de la prochaine journée de mobilisation nationale.