Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Les Cycloposteurs : des Orléanais vont valoriser nos déchets "compostables" !

25 mars 2021 à 06h00 Par Lucie Claussin
Un des vélos permettant de récupérer les biodéchets.
Crédit photo : Les Cycloposteurs ©

À l’heure où nous donnons de plus en plus d’importance aux déchets et à leur revalorisation, plusieurs Orléanais se sont lancés dans un projet de ramassage des « déchets compostables » afin de leur donner une seconde vie.

Trois Orléanais ont décidé de valoriser nos déchets compostables en lançant en juillet 2020, un projet nommé « Cycloposteurs ». Passionnés par le cyclisme et en réflexion professionnelle, ils ont choisi de se lancer dans ce projet environnemental en juillet 2020. À vélo, ils iront récupérer les restes de repas, épluchures... des Orléanais, afin de leur donner une seconde vie. Julien Lebrize, co-fondateur des Cycloposteurs nous en dit plus :

Écouter le podcast

 

Lors du festival Hop Pop Hop au mois de septembre, les Cycloposteurs ont effectué un test qui leur a permis de récupérer 70 kilos de biodéchets. Actuellement, aucune collecte régulière n’est mise en place dans l’agglomération, mais c’est en cours d’étude. En parallèle, une borne d’apport volontaire sera mise en place prochainement pour les particuliers en lien avec le magasin Les Comptoirs de la Bio.

Écouter le podcast 

Cette borne sera mise en place d’ici un mois. D’autres bornes de collecte devraient voir le jour dans la métropole. Vous pourrez y déposer vos restes alimentaires, vos épluchures, mais aussi du poisson de la viande, des petits cartons, de l’essuie-tout ou encore le journal de la République du Centre qui est fait avec des encres qui peuvent être recyclées et compostées. Le compost résulte d’un équilibre entre différentes matières.

Grâce à un système d’abonnement, chaque personne ayant déposé ses « déchets vert » pourra ensuite récupérer du compost. 

Le compost sera aussi proposé aux jardiniers professionnels, maraîchers, ou agriculteurs pour qu’ils puissent amender leurs sols, et il sera aussi proposé à la vente lorsqu’il aura été testé et normé. À savoir qu’il faut au moins neuf mois de maturation des biodéchets pour obtenir un compost de qualité. Les Cycloposteurs sont actuellement en attente de la mise à disposition d’un terrain par la métropole pour pouvoir réaliser leur compost.  

Valorisation à la source obligatoire

Fin 2023, la législation évoluera et il deviendra obligatoire de mettre en place un tri et une valorisation à la source des déchets compostables. Ainsi un collectif a été créé avec d’autres associations orléanaises afin de proposer un projet commun à la métropole.

Dans le cadre du budget participatif mis en place par la Mairie d’Orléans, le projet des « pavillons de compostage » proposé par les cycloposteurs a été retenu par la ville. L’objectif est de permettre de valoriser les déchets organiques (soit 30% de nos poubelles) en les transformant en compost. Or beaucoup d’habitants n’ont pas l’espace suffisant dans leur immeuble pour y installer un composteur. Le projet est actuellement soumis au vote des citoyens, et vous pouvez l’élire en cliquant sur ce lien.

Actuellement, le gaspillage alimentaire représente 25 000 tonnes de biodéchets par an dans la métropole.

 Un financement participatif pour mener à bien ce projet

Un financement participatif a aussi été lancé, et la région Centre-Val de Loire s’engage à verser au projet la totalité de la somme récoltée grâce au citoyens. L’argent permettra l’investissement dans des vélos professionnels et des remorques pour pouvoir effectuer les récoltes.

 Si vous souhaitez rejoindre les Cycloposteurs et devenir adhérent, vous pouvez envoyer un mail à [email protected]