Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Les élèves de tout un pays contraints de redoubler à cause du coronavirus

31 août 2020 à 16h50 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Le gouvernement kenyan vient d'annoncer une mesure exceptionnelle pour tous les écoliers du pays : l'année scolaire 2020 est tout simplement annulée en raison de l'épidémie de coronavirus, obligeant ainsi les 18 millions d’élèves de la maternelle au lycée à redoubler.

Coup dur pour les élèves kenyans. Alors que le Kenya a fait face à près de 27 000 cas pour plus de 400 décès dûs à l'épidémie de coronavirus, le gouvernement a annoncé que l'année scolaire 2020 était considérée comme "perdue". Si dans ce pays d'Afrique l'année scolaire court de janvier à octobre, les 18 millions d'écoliers scolarisés de la maternelle au lycée se voient donc contraints de redoubler pour se retrouver dans la même classe que cette année l'an prochain. Selon des experts cités par Courrier Internationalle Kenya est le seul pays à avoir pris une telle mesure. "C’est triste, et un vrai gâchis”, a regretté Esther, 18 ans, qui devait terminer son lycée cette année et entrer à l’université. "La pandémie a tout flanqué par terre", a-t-elle déclaré.

Écoles fermées jusqu’en janvier 2021

Le gouvernement a également annoncé que les élèves ne reprendront le chemin de l’école qu’en janvier prochain. Les écoles restent donc fermées en attendant. Une année blanche instaurée pour protéger élèves et enseignants du coronavirus, mais aussi pour tenir compte des inégalités criantes révélées par la suspension des cours en présentiel depuis mars dernier, a ainsi expliqué George Magoha, le ministre de l’Éducation. Malheureusement, cette mesure touche durement le personnel des écoles. En effet, certains enseignants du privé n'ont pas été payés depuis des mois et ont dû trouver des emplois alternatifs pour survivre