Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
L'Equipe du Matin Vibration

Les parents ont bien un chouchou, et c'est toujours le même !

22 mars 2018 à 06h20 Par Caroline Piveteau
Crédit photo : pexels

Les enfants ont souvent l’impression que leurs parents ont une préférence pour l'un d'entre eux. Finalement, ils n’ont peut-être pas tort.

Dans chaque famille, il y a toujours un enfant qui a la sensation d’être moins apprécié que son frère ou sa sœur. Cette vilaine impression que papa et maman ont un petit chouchou. Pourtant, ils ont beau certifié le contraire, il a été prouvé que les parents ont toujours un petit préféré parmi leurs enfants.

Une étude, menée par les sites Mumsnet et Gransnet, a révélé cette triste constatation. Dédiés respectivement aux parents et aux grands-parents, les deux sites ont interrogé leurs utilisateurs pour en savoir plus sur leurs préférences. Pour cela, la question fatidique a été posé à 1185 parents : nourrissez-vous une préférence pour l’un de vos enfants ? Aie, question très compliquée pour des parents.

Résultat, plus de 25% des parents ont avoué avoir un petit chouchou parmi leurs enfants. Sans surprise, pour plus de la moitié des parents, le chouchou est souvent le dernier né de la famille, alors que seulement un quart dit préférer l’aîné de la famille. Les parents ont expliqué leurs raisons. Leur chouchou est le plus souvent l’enfant en qui ils se reconnaissent le plus, celui qu’on appelle « l’enfant miroir ». Autre critère, l’humour ! En effet, pour être le petit préféré des parents, il faut être un minimum drôle. En revanche, tous les parents s’accordent à dire qu’il faut absolument éviter de montrer cette préférence, du moins, si vous arrivez à le cacher bien-sûr.

La même question a été posée à un millier de grands parents concernant leurs petites enfants. Le résultat est encore plus élevé : 42% d’entre eux ont avoué avoir un chouchou. Peu importe les préférences, l'important est qu’aucun des autres enfants ne soient laissé pour compte.