Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Les règles de la cueillette des champignons

17 novembre 2016 à 12h51 Par Rédaction

Vous pensez que la cueillette des champignons est libre et sans réglementations? Détrompez-vous!

Si vous pensez que c'est un droit sachez que vous avez tort, la cueillette est une tolérance car l'endroit où se trouvent les champignons et donc les champignons eux-mêmes appartiennent au propriétaire des lieux (propriétaire privé, bois et forêt gérés par l’ONF ou une commune, parc national, parc naturel régional) – article 547 du code civil.  

La plupart tolèrent sans problème, la présence de personnes pour les ramasser. Malgré tout des propriétaires peuvent exiger une demande d’autorisation en particulier lorsqu'il y a la présence de panneaux comme: « propriété privée défense d’entrer » ou « cueillette interdite » ou encore « cueillette réglementée ».

Il y a aussi pour certains, un permis de ramassage, pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Forêt privée française.

Si vous passez outre ces règles, vous serez en double infraction pour avoir pénétré chez autrui sans autorisation et cueillir des produits qui vous appartiennent pas (on appelle cela de la maraude voire du vol quand le but est la revente interdite ou réglementée par les articles R412-8 et R415-3 du code de l’environnement).

Il faut quand même se rappeler que certains champignons sont des espèces protégées et qu’un arrêté du préfet, du maire ou du directeur d’un parc national ou d’un parc naturel régional peut interdire voire réglementé la cueillette.

Outre ceci, sachez qu'il peut exister des quotas de cueillette fixé par le propriétaire des lieux ou un arrêté du préfet, du maire ou le règlement du parc national ou du parc naturel régional.

Sans réglementation locale sachez que la loi (article R163-5 du code forestier) limite la quantité de champignons à :

- 10 litres par personne dans les bois et forêts privés,

- 5 litres par personne dans les bois communaux ou les forêts d’Etat.

Enfin, il y a une manière précise de ramasser les champignons c'est avec ses seules mains et un couteau comme instruments. Interdiction de les déraciner afin qu’ils puissent repousser l’année suivante ni de piétiner les lieux.