Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les tiques particulièrement nombreuses cette année

12 juin 2020 à 07h52 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Attention aux morsures de tiques !
Crédit photo : Pixabay

Soyez vigilants si vous vous promenez en forêt : les tiques sont plutôt nombreuses cette année.

C’est la hantise de tout promeneur : les tiques sont particulièrement nombreuses cette année. La faute notamment « à un hiver très doux qui facilite leur prolifération », explique Annie Okrzesik, la responsable de l’association France Lyme en Bourgogne. « Il y a également la disparition de prédateurs de petits rongeurs, comme le renard, qui dévorait des rongeurs porteurs de tiques. »

 

Écouter le podcast

 

Quelques précautions à prendre en promenade

La morsure de tique pouvant apporter certaines maladies, dont celle de Lyme, la vigilance est donc de mise lors de vos promenades, rappelle Annie Okrzesik, qui conseille d’éviter les endroits avec des herbes hautes. Les tiques peuvent en effet monter jusqu’à 1,20m et s’accrocher aux animaux ou aux humains. « On dégage du CO2, et la tique, avec ses récepteurs, peut nous détecter de loin », explique la responsable de l’association France Lyme en Bourgogne. « Lorsque l’on rentre chez soi, il faut faire très attention et inspecter chaque endroit de son corps, puisqu’on ne sent pas les tiques. »

 

Écouter le podcast

 

En cas de morsure, surveillez la plaie

Si vous découvrez une tique sur vous, pas de panique toutefois. Le réflexe le plus simple consiste à se rendre en pharmacie, afin de la faire retirer par des professionnels. « Il faut éviter de la toucher, elle respire par la peau et va régurgiter car vous l’agressez », confie Annie Okrzesik. « Vous pouvez utiliser un tire-tique pour l’enlever proprement, et ensuite nettoyer la plaie et désinfecter. »

 

Écouter le podcast

 

La manifestation d’une maladie transmise par la tique n’étant pas immédiate, il convient par la suite de surveiller la plaie. « Si une grosse tache rouge apparaît dans les semaines qui suivent, vous êtes infecté et cela nécessite des antibiotiques tout de suite », conclut Annie Okrzesik.