Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Loiret : le maire d’Ingré veut mettre en place un arrêté anti-pesticide

01 octobre 2019 à 15h18 Par Benoit Hanrot
Un arrêté anti-pesticides bientôt pris à Ingré
Crédit photo : Pixnio

Avec la polémique de l’utilisation des pesticides en milieu urbain, le fossé n’a de cesse de se creuser entre agriculteurs et écologistes. Dans le Loiret, une commune veut mettre en place un nouvel arrêté repoussant l’usage des pesticides des habitations.

Cela pourrait être une première dans le Loiret. Le maire d’Ingré souhaite prendre un arrêté anti-pesticide. Selon la République du Centre, le texte indiquerait la mise en place d’une zone de 100 à 150m autour des habitations où les agriculteurs ne pourraient pas traiter, afin de protéger les habitants. Il y a quelques années, l’élu avait déjà interdit les pesticides sur six quartiers de la ville. Une décision qui intervient alors que le projet de zones de non traitement a mis le feu aux poudres et poussé les agriculteurs à se mobiliser un peu partout dans le pays.

Un prolongement de la politique du Zéro Pesticides

Depuis le 1er janvier 2019, il est impossible d’acheter, d’utiliser ou de stocker des pesticides chimiques pour jardiner ou désherber. Une interdiction issue de la loi Labbé qui concerne également les collectivités qui n’ont plus le droit de les utiliser sur les espaces verts, les forêts, les voiries ou les promenades accessibles ou ouverts au public. Certaines communes n’ont pas attendu la mise en place de ces lois pour passer à l’action. Exemple dans le Loiret de la commune de Semoy qui a adopté le Zéro Pesticides en 2011.