Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Louer des chèvres pour tondre sa pelouse, c’est possible !

18 octobre 2017 à 12h42 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay.com

Vous aimez que votre pelouse soit coupée au millimètre près, mais vous en avez marre de passer la tondeuse ? Il est désormais possible de louer une chèvre. Explications.

Ça se passe dans la Sarthe. Miguel Dechere détient un cheptel de quelques 80 chèvres de fossé et moutons d’Ouessant. Et depuis quelques temps, il met ses animaux à disposition des particuliers, des entreprises ou même des collectivités locales qui le souhaitent. Il en a même fait une spécialité ! Son entreprise, l’Ecobergerie, installée dans la Sarthe à Lucé-sous-Ballon propose ses chèvres, ses boucs et ses moutons en location. L’idée : entretenir les espaces verts de façon écologique et naturelle, et pour un prix défiant toute concurrence. Puisque selon Miguel Dechere, louer l’une de ses chèvres ne vous coutera qu’1€10 par jour !

Une tondeuse pollue autant qu’une trentaine de voitures

Autre avantage de l’écopâturage, vous ne polluerez plus le voisinage. Pour rappel, une tondeuse autoportée, c’est-à-dire ces appareils qu’on pousse dans nos jardins, émet autant de Co2 que 35 voitures ! Avec l’écopâturage, moins de pollution donc, mais aussi moins de dépenses, moins de bruit et moins de fatigue, les chèvres tondent la pelouse pour nous. Dans les communes qui utilisent les services de Miguel Dechere, les animaux sont aussi un moyen d’entretenir du lien social. Notamment auprès des écoliers. Et la biodiversité est préservée ! Lorsqu’on tond la pelouse à l’aide d’une tondeuse, 90% de la faune et de la flore sont détruits. Ce qui n’arrive pas avec l’action des chèvres. Au bout de cinq ans d’écopâturage, certaines fleurs refont leur apparition.

Seuls inconvénients pour les collectivités locales par exemple, utiliser des animaux pour entretenir les espaces verts, réduit le temps de travail des agents communaux. Et les municipalités sont chargées de placer les chèvres et les moutons en sécurité. Il faut donc que les animaux soient parqués et disposent d’un petit abri.

Pour faire appel aux animaux de Miguel Dechere, rendez-vous à l’Ecobergerie de Lucé-sous-Ballon, rue Louis-Louazé.