Info locale

Municipales : les résultats en Pays de la Loire

16 mars 2020 à 07h12 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Un bureau de vote.
Crédit photo : Vibration - Alicia Méchin

Le premier tour des élections municipales s’est déroulé dimanche 15 mars, malgré le coronavirus. Il a été marqué par une forte abstention.

Une abstention record pour ces élections municipales ! Entre 53,5% et 56% des électeurs ne se sont pas déplacés pour aller voter, selon les estimations. C'est près de 20 points de plus qu'il y a six ans. L'abstention est particulièrement forte dans les grandes villes : 64% au Mans, 65% à Angers.

 

Le Mans : Le second tour opposera deux socialistes. Le maire sortant Stéphane Le Foll est très largement en tête avec 42% des voix, devant la députée Marietta Karamanli (13%).

Sablé-sur-Sarthe : Marc Joulaud est devancé à Sablé-sur-Sarthe. Jugé ces dernières semaines dans le procès Fillon, le maire sortant récolte 39% des voix, contre 44% pour la liste dissidente de Nicolas Leudière. Rémi Mareau sera également au second tour (11%).

 

La Flèche : La Flèche reste à gauche. La sénatrice socialiste Nadine Grelet-Certenais l'emporte au premier tour avec près de 70% des voix.

 

Angers : Pas de second tour à Angers. La liste de droite du maire sortant Christophe Béchu l’emporte dès le 1er tour avec 58% des voix.

Cholet : La liste de droite de Gilles Bourdouleix, le maire sortant, est en tête avec 43% des voix mais devra passer par un second tour, face à la liste de gauche d’Anne Hardy (22%) et la liste LREM de Cyrille Jauneault (15%).

 

Pour rappel, il fallait obtenir 10% des voix pour maintenir sa liste au second tour dans les communes de plus de 1.000 habitants. Entre 5% et 10%, les listes peuvent fusionner avec une liste qualifiée. Pour les autres communes, les résultats sont à retrouver en cliquant sur ce lien.

Le second tour reporté ?

 

Reste désormais à savoir si le second tour pourra être organisé dimanche prochain. Une décision sera prise en début de semaine, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe. Plusieurs leaders politiques de tout bords appellent d’ores et déjà à son report, à l’image de Yannick Jadot, François Ruffin, Marine Le Pen, Bruno Retailleau. Le report du second tour entrainerait l’invalidation des résultats du premier tour, y compris pour les listes élues.