Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Nevers : le Berger Allemand échappe à l’euthanasie

18 juillet 2017 à 06h38 Par Benoit Hanrot

Le feuilleton qui a tenu en haleine une partie des Neversois pendant trois semaines, a rendu son dénouement final hier. Cyra, le berger allemand qui a tué sa maîtresse en lui dévorant une partie de la jambe, va échapper à la mort par injection. Récit :

Il est jovial et va pouvoir continuer à donner du bonheur à une autre famille. Le chien Cyra, 6 ans, qui a mortellement blessé sa maîtresse à son domicile de Nevers fin juin, en lui déchiquetant une jambe, ne sera pas euthanasiée. Un arrêté municipal a été pris dans ce sens avec la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations. Son bon comportement lui a sûrement sauvé la vie.

Test comportemental excellent

Pour décider du sort réservé à l’animal, les autorités avaient décidé de le confier à un vétérinaire de Fontainebleau (Seine-et-Marne), spécialisé dans les chiens « mordeurs ». Le professionnel a été mobilisé pour effectuer un test comportemental poussé, afin de déterminer le niveau de dangerosité de l’animal. Résultat : une évaluation excellente.

Interrogée par nos confrères du groupe « Centre France », Amélia Tarzy, la présidente du refuge de Thiernay à La Fermeté, n’a pas tari d’éloges au moment d’évoquer le caractère du Berger Allemand, dont elle a la charge depuis son placement par les autorités. Le sort de l’animal avait ému la population. Preuve en est : près de 87 000 personnes ont signé la pétition mise en ligne par Yoann Pradel pour réclamer qu’il ne soit pas euthanasié.

Et maintenant ?

Cyra ne sera donc pas euthanasié. Mais il ne sera pas non plus rendu à son ancien propriétaire. Ce dernier a d’ailleurs officiellement abandonné l’autre chien de la famille, Bébelle, un chiot de 9 mois qui est désormais adoptable. De son côté, Cyra est toujours en famille d’accueil. Il retrouve l’affection dont elle a cruellement manqué jusque-là et pourrait, lui aussi, être mis à l’adoption prochainement.

Si vous souhaitez prendre contact avec la présidente du refuge en vue d’adopter les animaux, vous pouvez le faire ici. Et n’hésitez pas à nous tenir au courant si vous êtes devenus sa nouvelle famille d’accueil.