Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Pacs, carte grise, consultations médicales : tout ce qui change au 1er novembre !

31 octobre 2017 à 11h33 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay.com

De nombreuses mesures entrent en vigueur à compter de ce mercredi 1er novembre et la plupart aura forcément un impact sur votre quotidien. Explications.

Chaque début de mois, c’est la même chose ! Des changements, des mesures qui entrent en vigueur, et c’est notre quotidien qui est chamboulé. Parmi les changements en ce 1er novembre 2017, une nouveauté pour les couples qui souhaitent se pacser par exemple. A compter de demain, plus question de se rendre au tribunal d’instance près de chez vous pour vous unir, les pacs se feront désormais en mairie. C’est l’officier de l’état civil à la mairie qui se chargera d’enregistrer les déclarations, les modifications et les dissolutions de pactes civiles de solidarité.

Plus de carte grise en préfecture

Autre nouveauté, si vous achetez une voiture par exemple, vous ne pourrez plus vous rendre en préfecture pour renouveler la carte grise. Les changements de titulaire, les déclarations de vente et les modifications d’adresse seront désormais obligatoirement faits en ligne. Il faudra se rendre sur le site immatriculation.ants.gouv.fr, se créer un compte, remplir les formulaires nécessaires et scanner les documents demandés. Vous recevrez ensuite votre nouvelle carte grise par la Poste. Et attention, vous ne pourrez pas demander une nouvelle carte grise pour un véhicule d’occasion, tant que le vendeur n’aura pas lui même déclaré en ligne la cession de son véhicule.

Des consultations médicales plus chères

Un autre changement, qui ne va pas plaire aux hypocondriaques notamment. A compter de ce mercredi 1er novembre, de nouveaux tarifs s’appliquent chez le médecin généraliste. Ils seront différents selon la nature de la consultation. Les rendez-vous de base ne changeront pas, en revanche, une consultation dite « complexe » vous coutera 46 euros, et un rendez-vous « très complexe » sera facturé 60 euros. Ainsi, la prise en charge d’un diabète ou les examens obligatoires du nourrisson seront considérés comme complexes. Des consultations pour des cancers ou des maladies d’Alzheimer pourront être facturées comme des rendez-vous très complexes.

Début de la trêve hivernale

Cette fois, ce n’est pas une nouvelle mesure qui entre en vigueur, mais ce mercredi 1er novembre est aussi le début de la trêve hivernale. Les propriétaires de logements n’ont donc plus le droit d’expulser leurs locataires jusqu’au 31 mars prochain. L’idée c’est d’éviter que des personnes se retrouvent à la rue pendant l’hiver. De nombreuses places d’hébergement d’urgence sont d’ailleurs mises à disposition. Si vous croisez une personne en difficulté, dans le froid, composez le 115.