Insolite

Par vengeance, une juge épouse son ex-compagnon à son insu

11 mars 2020 à 14h40 Par A.L.
Par vengeance, elle avait épousé son ex-compagnon à son insu.
Crédit photo : Pixabay

Une magistrate, trompée par son ancien conjoint, a tenté de l'empêcher de refaire sa vie en se mariant avec lui à son insu. Pour cela, elle a manigancé un faux mariage où son beau-frère s’est fait passer pour son ex.

Une juge a été mise en examen en décembre 2019 pour "faux et usage de faux en écriture publique ou authentique par personne dépositaire de l’autorité publique", après avoir tenté l'invraisemblable. Cette magistrate, trompée par son ex-compagnon, a en effet mis en scène et fait enregistrer un faux mariage avec lui dans le but de l'empêcher de refaire sa vie, comme l'explique Le Parisien. Âgée de 58 ans et ancienne “conseillère justice” auprès d’une ancienne ministre, la femme qui réside dans les Hauts-de-Seine, avait donc réussi à épouser son ex en son absence, en mars dernier, à Saint-Denis-de-la-Réunion, en fournissant de faux documents et avec l’aide de son beau-frère usurpant l’identité de la victime.

15 ans de réclusion et 225.000 euros d’amende.

Hors d'elle, la juge n’aurait pas supporté que son ex-compagnon, un avocat, la quitte après des années de vie commune, pour la sœur de l’ancienne ministre de François Hollande pour laquelle elle avait donc travaillé. L'affaire aurait éclaté au grand jour quand la juge est revenue exercer dans les Hauts-de-Seine où son mariage est arrivé jusqu’aux oreilles du vrai intéressé qui est tombé des nues lorsqu'il a appris qu'il était "marié". La justice a donc ouvert une enquête et saisi la direction centrale de la police judiciaire, à Nanterre. La juge, sa fille ainsi que son complice ont été placés en garde à vue le 11 décembre avant d’être déférés devant le procureur et mis en examen. Elle encourt un procès en cour d’assises, quinze ans de réclusion criminelle et 225 000 euros d’amende, selon l’article 441-4 du Code pénal.