Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Pays de la Loire : le préfet recadré après des propos anti-PMA

23 janvier 2020 à 06h20 Par Etienne Escuer
L'hôtel de préfecture de la Loire-Atlantique.
Crédit photo : Commons - Selbymay

Claude d’Harcourt, le préfet de la région Pays de la Loire, a été convoqué mercredi 22 janvier au ministère de l’Intérieur après des propos tenus sur la PMA.

Lors de sa cérémonie des vœux au monde économique, lundi 20 janvier, le préfet de région des Pays de la Loire Claude d’Harcourt a évoqué la question de l’extension de la Procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. Selon lui, ce projet du gouvernement créerait une « rupture anthropologique majeure », rapporte le site d’investigation Médiacités. Le préfet aurait ajouté qu’il n’était « pas sûr que cette loi favorise les repères auxquels aspirent nos concitoyens. »

Pas de sanction

Ces propos ont scandalisé plusieurs invités, qui ont estimé que le préfet était sorti de son devoir de réserve. Ce mercredi 22 janvier, le ministère de l’Intérieur l’a convoqué place Beauveau afin de lui rappeler ses obligations, selon nos confrères de Ouest-France. Claude d’Harcourt échappe toutefois à une sanction. Dans un communiqué, il a reconnu que l’expression de son opinion personnelle « dès lors qu’elle était publique, était inadéquate ».