Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Plus de temps, de moyens et de soignants pour aider nos retraités !

30 janvier 2018 à 11h01 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Flickr

Ils manifestent pour la première fois main dans la main. Les personnels d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ephad) sont mobilisés aujourd’hui dans la toute la France aux côtés de l’Association des directeurs au service des personnes âgées. Au menu des revendications : le manque d’effectif, de matériel et la charge de travail. Décryptage :

Des débrayages ont débuté ce matin dans tout le pays. Les soignants ne sont pas contents et souhaitent le faire savoir. Depuis plusieurs mois, ils tirent la sonnette d’alarme à propos de la dégradation de leurs conditions de travail, qui s’en ressent sur l’accompagnement des résidents de maisons de retraite. D’après les derniers témoignages, la situation dans certains Ephad est critique. C’est le cas en Indre-et-Loire dans celui de Bourgueil où l’on compte de 10 salariés pour 100 patients.

C’est pourquoi, des rassemblements sont en cours, notamment à Tours où une manifestation a débuté à 11h place Anatole France. Dans l’Yonne, le rendez-vous pour les protestataires est prévu à 15h devant la préfecture à Auxerre. Et en Sarthe, à 14h30 devant la préfecture du Mans et l’hôpital de Mamers. Objectif : interpeller l’Etat et notamment le ministère de la Santé et l’obliger à réagir. 

Rappelons que la ministre Agnès Buzyn a rappelé que les moyens alloués aux Ephad ont été augmentés de 100 millions d’euros dans le budget 2018, afin notamment de créer de nouveaux postes ainsi que d’aider des établissements en difficulté.