Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Plus que quelques jours pour voter par procuration !

12 avril 2017 à 17h13 Par Rédaction

Si vous ne pouvez pas aller voter au premier ou au second tour de l'élection présidentielle, il est temps d'établir votre procuration. Dépêchez-vous, puisque le délai d'acheminement de cette procuration jusqu'au bureau de vote peut prendre plusieurs jours.

Il permet à un électeur qui ne peut pas se rendre à son bureau de vote le jour de l’élection, de se faire représenter par un mandataire : le vote par procuration est bien pratique, mais encore faut-il l’établir à temps !

Ne vous inquiétez pas, c’est très facile, il suffit de se rendre au commissariat, à la gendarmerie ou au tribunal d’instance de votre commune pour remplir un formulaire avec les noms et adresses du mandataire choisi. Attention, il doit obligatoirement voter dans la même ville que vous. N’oubliez pas non plus votre justificatif d’identité admis pour pouvoir voter (carte d’identité ou permis de conduire par exemple).

Pour établir une procuration chez nous :

  • A Orléans : rendez-vous au tribunal d’instance rue de la Bretonnerie, à l’hôtel de police rue du Faubourg Saint Jean, au commissariat du quartier de l’Argonne ou à celui de La Source.
  • A Tours : rendez-vous à l’hôtel de police ou au tribunal d’instance de Tours, ou dans les commissariats subdivisionnaires rue Jacques-Marie Rougé ou avenue André Maginot.
  • A Blois : rendez-vous au commissariat de police ou au tribunal d’instance de Blois, ou dans le commissariat subdivisionnaire rue Michel Begon.
  • A Bourges : rendez-vous à l’hôtel de police ou au tribunal d’instance de Bourges, ou dans les commissariats subdivisionnaires De Gaulle ou Hyppolite Boyer.
  • A Châteauroux : rendez-vous au commissariat Boulevard George Sand ou au tribunal d’instance rue Paul Louis Courier.
  • A Chartres : rendez-vous à l’hôtel de police ou au tribunal d’instance de Chartres, ou dans le commissariat subdivisionnaire de Dreux.
  • Au Mans : rendez-vous dans les commissariats subdivisionnaires de Coulaines, des Maillets et des Sablons, au commissariat Coeffort ou à la Cité judiciaire.
  • A Angers : rendez-vous dans les commissariats subdivisionnaires Monplaisir et André Maurois, à l’hôtel de police d’Angers ou au tribunal d’instance, boulevard Pierre de Coubertin.
  • A Nevers : rendez-vous au commissariat ou au tribunal d’instance de Nevers, ou dans les commissariats subdivisionnaires Pierre-Malardier ou Jules-Verne.
  • A Auxerre : rendez-vous au commissariat Boulevard Vaulabelle ou au tribunal d’instance Place du Palais de justice.
  • A Autun : rendez-vous au tribunal d’instance du Creusot.
  • A Moulins : rendez-vous au commissariat Cours Vincent-d’Indy ou au tribunal d’instance Palais d’Ansac.

Les démarches doivent être faites le plus tôt possible puisque la procuration doit ensuite avoir le temps d’être acheminée jusqu’au centre de vote avant l’élection. Si dans la pratique, le formulaire peut être rempli jusqu’au jour du scrutin, le mandataire risque en fait de se retrouver coincé dans un bureau de vote qui n’a pas reçu la procuration. Il ne pourrait donc pas voter à votre place.

Les élections sont d'ailleurs au centre des préoccupations en ce moment, à quelques jours du premier tour. Dans certaines villes chez nous, il faudra voter sur une machine cette année, et non par papier. La fiabilité de ces machines à voter fait déjà beaucoup parler.