Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Popopidoux : une Angevine créé un service de location de couches lavables

04 février 2020 à 06h00 Par Alicia Méchin
Hélène Verdier a créé Popopidoux, un service de location de couches lavables.
Crédit photo : Popopidoux

Adepte du zéro déchet, une Angevine a décidé de lancer Popopidoux, un service de location de couches lavables ! Hélène Verdier propose même des ateliers pour se familiariser avec ce mode de consommation.

Consommer mieux, cela passe aussi par les couches de nos enfants ! C’est en tout cas la réflexion que s’est faite Hélène Verdier lorsqu’elle a eu son fils. Dans une démarche « zéro déchet » depuis plusieurs années, cette jeune maman s’est tout naturellement tournée vers les couches lavables, non sans difficulté. Mauvaise taille, mauvais modèle… ce n’est pas forcément simple de faire le bon choix, si l’on n’est pas un minimum informé. C’est pour cela que cette Angevine a décidé de créer « Popopidoux » : « J’avais envie d’accompagner les parents qui voulaient se lancer, pour qu’ils aient les bonnes infos tout de suite ».

Un service de location

Pour permettre aux parents de tester ce nouveau mode de vie, Hélène propose un service de location de couches dans toute la France. Sans engagement, il permet à chacun d’essayer un ou plusieurs modèles, et de le renvoyer si cela ne convient pas ou s’il n’en a plus l’utilité.

Les couches se louent à l’unité. Des kits préconçus sont également proposés pour les personnes qui découvrent le système. En moyenne, il faut compter 60 à 70 euros de location par mois pour un nouveau-né, 40 euros pour un enfant un peu plus âgé. Outre l’aspect écologique donc, ce système permet également de faire des économies !

 

Écouter le podcast

 

Tordre le cou aux idées reçues

Avant chaque location, les couches sont bien évidemment lavées, décrassées et désinfectées. Mais il est vrai que le concept peut en effrayer certain. Mais Hélène Verdier l’assure, les couches lavables d’aujourd’hui sont bien pensées :

 

Écouter le podcast

 

Des ateliers sont alors organisés pour prendre connaissance du concept, et s'informer. Il y a en effet plusieurs critères à prendre en compte avant de choisir ses couches lavables : la taille, la morphologie, mais aussi la matière. En clair, il existe différents types de couches, pour différents modes de vie et de lavages. Pour tout savoir, Hélène Verdier dispense des ateliers à la maison Petit à Petit, dans le quartier des Hauts-de-St-Aubin, à Angers. Le prochain atelier aura lieu ce mercredi 5 février. Inscriptions sur le site de Popopidoux.