Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Premier cas officiel de cheval mutilé dans l'Indre

03 septembre 2020 à 09h40 Par Lucie Claussin
Le cheval, blessé grièvement, présente une entaille profonde.
Crédit photo : Pixnio - Image d'illustration

La situation s'envenime en France où, de nouveaux, des chevaux ont été retrouvés mutilés. La gendarmerie va renforcer ses rondes de surveillance.

C’est officiel, un premier cas de cheval mutilé a été recensé dans l’Indre. L’animal se trouvait à Châtillon-sur-Indre. Il a été blessé grièvement et présente une entaille profonde, d’après nos confrères de France Info. La gendarmerie du département a ouvert une enquête et contacte un à un les propriétaires de chevaux pour établir une cartographie précise des lieux où se situent les chevaux dans le secteur.

Ailleurs en Centre-Val de Loire, la gendarmerie d’Amboise a assuré qu’elle allait aussi renforcer la surveillance des chevaux. Elle propose de faire des rondes autour des prés pendant la nuit. Si vous êtes propriétaire d’équidés et que vous êtes intéressé, il suffit de téléphoner à la brigade de votre commune et de donner les coordonnées précises de l’emplacement du parc. Vous pouvez vous signaler si vos chevaux se trouvent sur la commune d'Amboise, Château-Renault, Bléré, Monnaie, Montlouis ou Vouvray. 

D'autres attaques en France : 

Dans la nuit du mardi 1er septembre au mercredi 2 septembre, un cheval a été retrouvé avec des entailles sur le flanc à Couëron près de Nantes. Ce même animal avait déjà été mutilé dans la nuit du 23 au 24 août dernier. 

Cette même nuit, une jument a été retrouvée morte, victime de mutilations graves à Saint-Tugdual. Des enquêtes ont été ouvertes par la gendarmerie