Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Quand la police invite à dénoncer ses ex en cavale

16 février 2021 à 13h51 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

À l'occasion de la Saint-Valentin, le bureau du shérif de Nashville, en Caroline du Nord, au États-Unis, a lancé un appel sur les réseaux sociaux afin d'inciter les internautes qui auraient des ex en cavale à les dénoncer.

S'il est coutume d'offrir des chocolats, des bijoux ou encore des fleurs à sa moitié pour la Saint-Valentin, certains profitent de cette date symbolique pour... se venger de leur(s) ex ! C'est du moins l'idée farfelue lancée le 14 février dernier par le bureau du shérif du comté de Nash, à Nashville en Caroline du Nord, aux États-Unis. En effet, les officiers de police ont fait le buzz sur la toile en postant un message hilarant sur leur compte Facebook, comme l'a repéré Ouest France

Hébergement "cinq étoiles"

Ainsi, le bureau du shérif a invité toute personne ayant un(e) ex visé(e) par un mandat d’arrêt, et qui aurait des éléments à apporter pour faciliter son arrestation, à se rapprocher des forces de l'ordre. "Vous avez un ex-Valentin et vous savez qu’il a des mandats d’arrêt contre lui en cours ? Appelez-nous pour nous indiquer leur adresse et nous nous occuperons du reste", ont-il écrit sur la publication. Avec humour, les policiers ont même promis un week-end débutant "par un ensemble de bracelets en édition limitée" avec "transport gratuit et chauffeur", sans oublier "un séjour d’une nuit minimum dans notre luxueux cinq étoiles, couronné par un dîner spécial de la Saint-Valentin". 

Did you know? The Nash County Sheriff’s Office is now offering a Valentine’s Day Weekend Special! Do you have an...

Publiée par Nash County Sheriff's Office sur Jeudi 11 février 2021

Si le message a fait rire de nombreux internautes qui ont été plus de 9.000 à la partager, d'autres se sont offusqués de cette annonce jugée comme étant une invitation à la délation. Quoiqu'il en soit le shérif n'a pas perdu son sens de l'humour !