Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Report des JO 2020 : « la santé était la priorité » pour Marie-Amélie Le Fur

25 mars 2020 à 10h51 Par Etienne Escuer
Marie-Amélie Le Fur lors d'un concours de saut en longueur.
Crédit photo : Nguyen Tuan

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 se dérouleront finalement en 2021. En raison de l’épidémie de coronavirus, le Comité international olympique a annoncé mardi 24 mars le report des compétitions.

Certains athlètes attendaient la décision avec impatience, d’autres la redoutaient : les Jeux de Tokyo 2020 auront lieu en 2021. Pour Marie-Amélie Le Fur, spécialiste du saut en longueur et du sprint et détentrice de huit médailles paralympiques, « en tant athlète, on accueille ce choix de la meilleure des façons au regard de la crise sanitaire. La santé et la sécurité de tous étaient la priorité ».

Écouter le podcast

Une fin de carrière repoussée ? 

Les athlètes sont toutefois encore dans le flou, la date des prochains Jeux n’ayant pas été fixée. Le CIO a assuré qu’ils se tiendraient « au plus tard à l’été 2021 ». Ce report n’est pas sans poser quelques problèmes aux sportifs. « Je suis une athlète en fin de carrière », poursuit Marie-Amélie Le Fur. « J’avais annoncé ma retraite à l’issue des Jeux Paralympiques de Tokyo. Est-ce que j’ai envie de repartir pour ces mois supplémentaires ? » La Loir-et-chérienne confie qu’elle avait des projets personnels et professionnels. « Est-ce que je vais être en capacité de faire durer le plaisir, de continuer à travailler ? »

Écouter le podcast

A cela s’ajoutent de nombreuses incertitudes pour les athlètes. Ceux qui ont obtenu leur billet pour les Jeux prévus cet été seront-ils automatiquement qualifiés l’an prochain ? Quels seront les nouveaux critères de qualification ? Le CIO devra répondre prochainement à toutes ces questions.

Propos recueillis par Alicia Méchin