Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Sarthe : des réfugiés saisonniers pour la collecte des pommes

04 septembre 2019 à 06h00 Par Alicia Méchin
Crédit photo : Pixabay

Depuis le 2 septembre dernier, une cinquantaine de réfugiés rejoignent les vergers du sud Sarthe pour participer à la récolte des pommes.

Conduits par l’association mancelle Tadamoon, 53 hommes réfugiés donnent un coup de main aux producteurs de pommes sarthois, qui manquent cruellement de main d’œuvre chaque année ! Cette coopération est née il y a trois ans. Face à la demande et l’envie de travailler des réfugiés, Brigitte Coulon-Marquess’est mise en quête de leur trouver des emplois. La présidente de l’association Tadamoona alors démarché des producteurs, qui ont accueilli la demande avec ferveur. Et chaque année, c’est une grande réussite :

 

Écouter le podcast

 

Les deux tiers sont des réfugiés qui possèdent une autorisation de travail. Les autres sont demandeurs d’asile, et une autorisation a dû être demandée au préalable pour leur permettre de participer à la récolte. Outre ces aspects administratifs, monter un tel projet n’a pas été simple au départ, comme nous l’explique Brigitte Coulon-Marques :

 

Écouter le podcast

 

Chez certains producteurs du sud Sarthe, la récolte a débuté le 2 septembre. Il faut savoir que chacun des cueilleurs sera payé au smic horaire.

Cette opération est l’une des plus importante de l’association mancelle, qui accompagne les réfugiés au quotidien, dans la recherche de logement, cours de français, ou pour les démarches administratives en tout genre. Tadamoon est née en octobre 2015. « Quand j’ai vu Calais, tout a changé », nous explique la présidente de l’association. Solène, David, Faty et les autres bénévoles continuent d’ailleurs de se rendre régulièrement à la jungle de Calais, pour apporter leur aide, et des affaires. « Mais nous ne sommes pas seuls sur le terrain, tient à préciser Brigitte Coulon-Marques. Il y a beaucoup d’autres associations qui œuvrent au quotidien auprès des réfugiés ».

En parallèle, l’association organise également des événements culturels. Le 18 octobre prochain notamment, une conférence sur l’asile est programmée au Carré Plantagenêt au Mans.