Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Sarthe : la députée facturait des visites de l’Assemblée Nationale !

11 septembre 2017 à 14h38 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : @fontenelpersonne

La polémique enfle depuis plusieurs jours dans la Sarthe. Suite à la découverte d’un conflit d’intérêt: une députée sarthoise facturait des visites de l’Assemblée Nationale avec son entreprise de transports Access Tours.

La déontologue de l’Assemblée Nationale a même été saisie de l’affaire par François De Rugy, un autre député de la République en Marche qui est aussi le président de l’Assemblée. La polémique a éclaté il y a quelques jours, après la révélation signée par le journal Marianne. Selon lui, l’entreprise Access Tours, dirigée par la députée REM sarthoise Pascale Fontenel-Personne, propose des visites de l’Assemblée Nationale, au départ du Mans. Des visites qui comprennent le transport, le repas mais aussi une rencontre avec l’élue sarthoise, le tout facturé 119 euros.

Une procédure de cession de l'entreprise en cours

Problème: selon le Code électoral, un député n’a pas le droit de faire de la publicité pour son entreprise, en laissant figurer son nom et son statut parlementaire. Certains élus ont demandé une sanction plus forte que la simple saisine de la déontologue, au président de l’Assemblée, puisque ce même Code électoral prévoit la démission des députés qui ne respectent pas cette règle.

Quant à la principale concernée, Pascale Fontenel-Personne, elle a assuré s’être mise en retrait de sa société depuis son élection. La parlementaire aurait même déjà lancé une procédure de cession de ses parts au sein de son entreprise.

Selon elle, il n’était pas question de faire payer l’entrée à l’Assemblée Nationale, la visite étant gratuite, le prix du package comprenait surtout le transport et le repas. La société a dores et déjà réagit à la polémique. Le site internet d’Access Tours l’assure : « les transports de personnes à destination de l’Assemblée nationale sont annulés ».