Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Sarthe : quatre ans de prison requis contre un prêtre pour agressions sexuelles sur mineurs

09 décembre 2020 à 06h58 Par Etienne Escuer
La décision a été mise en délibéré jusqu'au 18 janvier.
Crédit photo : Pixabay

Un prêtre sarthois était jugé depuis lundi 7 décembre pour agressions sexuelles mineurs. Quatre ans de prison ont été requis.

Les faits se seraient produits entre 1990 et 2003, dans le nord de la Sarthe, mais aussi en Bretagne : l'abbé sarthois Max de Guibert est soupçonné d’agressions sexuelles sur mineurs. Il était jugé lundi et mardi par le tribunal correctionnel du Mans. Le procureur a requis quatre années de prison à son encontre, et un suivi sociojudiciaire pendant dix ans. La décision a été mise en délibéré jusqu’au 18 janvier 2021.

 

Fessées déculottées, lavages forcés, auscultation des parties intimes

Il est reproché au prêtre, âgé désormais de 59 ans, des fessées déculottées, lavages forcés, massages ou d’auscultation des parties intimes sur neuf adolescents. Le procureur a cependant demandé la relaxe dans deux dossiers, faute d’éléments suffisants. Les victimes présentes à l’audience ont évoqué des scènes humiliantes. Elles ont parlé de « fessées cul nu » lors de séances de soutien scolaire au presbytère, le pantalon en bas des pieds et le sexe à l’air, de caresses au niveau des parties génitales et de photos de garçons nus montrées aux adolescents.

La famille d'une des victimes avait informé l’évêque du Mans dès 1995, sans porter plainte. Le prêtre avait été muté dans une autre paroisse, avec l’interdiction d’entrer en contact avec les jeunes. Mais l’abbé Max de Guibert avait continué à encadrer des camps de vacances destinés aux jeunes garçons.

(Avec AFP)