Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Sexe : pourquoi le plaisir nous fait-il crier ?

24 juillet 2017 à 20h00 Par Aurélie Amcn

Sexe : pourquoi le plaisir nous fait-il crier ?

Gemma Askham, la rédactrice en chef de la rubrique ''Sexe'' de la version britannique du magazine Glamour s’est posée une question existentielle. Pourquoi faisons-nous tous et toutes de drôles de bruits pendant nos rapports sexuels ? Selon elle, les "bruits sexuels = Emoji qui crie". C’est plutôt drôle. Mais pourquoi ?

Tout d’abord, elle se souvient que lorsqu’elle était enfant elle a entendu ses parents dans la chambre voisine. Au départ, en entendant sa mère ricaner, puis hurler de plaisir, elle pensait que son père venait de lui raconter l’histoire la plus drôle de tous les temps. Mais rapidement, elle a compris que quelque chose se tramait derrière les murs. En grandissant, elle s’est alors rendue compte que chaque personne exprimait son plaisir avec un son différent : tonalité, intensité, etc. Les cris de plaisir auraient alors une réelle signification.

Gemma Askham s’est donc tournée vers des spécialistes. Dans son livre The Elusive Orgasm, le Dr Vivienne Cass affirme ainsi que les cris sexuels sont l’expression de notre côté animal. De son point de vue, la sexologue Jessica O’Reilly pense quant à elle que la bizarrerie de nos cris provient du fait que nous ne sachions pas comment gérer l’intensité de notre plaisir, et par conséquent qu’un son fort, étrange et surtout incontrôlable se fasse entendre. « En réalité, nous ne sommes pas certains de connaître le son que devrait avoir [l’acte sexuel]. Nous ne voyons jamais ou n’entendons de vraies relations sexuelles autres que celles d’acteurs porno, nous pensons alors que cela doit être bien », explique-t-elle.

Des sons donc que nous empruntons aux acteurs porno qui eux exagèrent volontairement leurs cris dans les films pour transmettre plus de sensation à leur public. Mais alors, le sexe est-il réellement bruyant ? En somme, chacun est libre d’exprimer son orgasme comme bon lui semble. Et tant pis, si ça résonne bizarrement, le principal c’est de prendre du plaisir.