Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Talents des cités : plus que 10 jours pour s'inscrire !

04 septembre 2017 à 17h02 Par Diane Thibaudier

L'idée est d'encourager les créations d'entreprises dans des quartiers prioritaires. Le concours Talents des cités a été créé par le ministère de la Ville, la seizième édition cette année.

Depuis 15 ans, le concours Talents des cités met en avant des créations d'entreprises ou d'associations dans des villes ou des quartiers qui n'attirent que très peu. L'idée, c'est évidemment d'encourager les jeunes entrepreneurs pour faire vivre ces quartiers mais aussi pour y créer de l'emploi.

Pour participer c'est simple, il faut déjà avoir fait valider un projet ou être suivi par un organisme d'accompagnement à la création d'entreprise comme la BGE, qu'on trouve partout chez nous. Il suffit ensuite de s'inscrire sur www.talentsdescites.com avant le 15 septembre prochain dans les Pays de la Loire, d'expliquer son projet, sa motivation et sa volonté de changer l'image du quartier dans lequel on souhaite s'installer. Deux lauréats seront désignés dans chaque région de France, suivant deux catégories : la création, destinée aux créateurs d'entreprises et d'associations de moins de 3 ans, et l'émergence, dédiée aux porteurs de projet qui souhaitent créer une activité. Ces deux vainqueurs, reçoivent ensuite une dotation et bénéficient d'un accompagnement pour les aider à mener à bien leurs projets.

En région Bourgogne Franche Comté, les inscriptions sont déjà closes depuis le 31 juillet dernier. Depuis la fin du mois d'août en région Centre Val de Loire.

Depuis le lancement de ce concours Talents des Cités, il y a 15 ans, plus de 500 entrepreneurs ont été récompensés pour la création de leur société ou d'une association. Des projets qui ont permis de créer plus de 2500 emplois dans des quartiers dits prioritaires ou des villes désertées. Chez nous, le concours a récompensé une coiffeuse à domicile dans le Loiret, un atelier numérique pour les jeunes en région Bourgogne-Franche-Comté ou encore l'ouverture d'un bar-tabac dans le département de l'Indre.