Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Un garçon vole de l'argent à sa mère pour une magnifique raison !

12 juin 2017 à 21h36 Par Rédaction

S'il y a bien une chose qui mérite punition, c'est le vol d'argent ! Surtout lorsqu'il vient du porte-monnaie de ses propres parents. Pourtant, Henry, un petit garçon de 6 ans, a commis ce « crime » avec les meilleures intentions du monde.

Henry a volé un billet de 100 dollars à sa maman, Monica. Alors qu’elle était en voiture avec ses trois enfants pour aller faire les courses, elle s’est aperçue qu’il manquait un billet dans son enveloppe.

Monica a immédiatement soupçonné ses enfants, comme n’importe quel parent l’aurait fait. Elle s’est retournée vers eux et les a interrogés un par un. Les enfants ont tous nié avoir commis ce vol. Mais une mère connaît ses enfants mieux que quiquonque, et Monica a trouvé la réaction de son petit Henry suspecte. Après l’avoir interrogé longuement, le petit garçon de 6 ans a avoué avoir volé les billets posés sur la table et les avoir cachés sous son lit. " Comment notre propre enfant pourrait-il voler de l'argent à sa mère ? Il n'est pas ce genre d'enfant. Il devait être confus quant à ce qu'il faisait. Il n'a jamais eu plus d'un billet d'un dollar dans sa petite paume ! Et il n'a d'ailleurs jamais montré beaucoup d'intérêt pour la chose de toute façon ", a raconté le papa d’Henry, Serge Bielanko, au magazine Babble.

De retour à la maison, Monica est allée dans la chambre de son fils, pour récupérer son bien et punir son fils. Mais ce qu’elle trouva sous le lit lui enleva toute idée de punition. Henry avait confectionné lui-même une carte pour la fête des mères et avait glissé l’argent à l’intérieur. « Henry avait demandé à sa mère ce qu'elle voulait pour la fête des mères et elle lui avait répondu qu'elle venait de finir son parfum préféré ». En disant cela, Monica pensait sans doute qu'il le répéterait à son père afin que Serge achète le parfum de la part d’Henry.

Touchés, les parents n’ont finalement pas puni leur fils, mais lui ont bien expliqué pourquoi ce qu’il avait fait était mal. Quant au cadeau de la fête des mères, Henry est allé acheter le fameux parfum avec son père pour l’offrir enfin à sa mère.