Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Un nouveau défi hors-norme du Vendômois Ludovic Chorgnon

22 juin 2017 à 21h56 Par Rédaction

Il détient déjà le record du nombre de participations consécutives aux « Ironman », Ludovic Chorgnon se lance un nouveau défi : rallier Londres à Vendôme en seulement trois étapes.

Rallier Londres à Vendôme, à la nage, puis à vélo ou encore à pied en deux jours, est-ce mission impossible ? Le Vendômois Ludovic Chorgnon dit « Ludo le fou », amoureux du triathlon, accepte le défi. Après avoir obtenu le record du monde du nombre d’Ironman enchaînés (41 Ironman en 41 jours en 2015), il pourrait écrire une nouvelle ligne à son palmarès le 5 juillet prochain au départ de Londres.

Un parcours surhumain

Londres – Paris – Vendôme en triathlon, il s’agit du parcours que devra réaliser Ludo le fou. Âgé de 45 ans, le triathlète a la tête bien vissée sur les épaules et s’est entraîné comme un diable pour ce parcours du combattant. Dans un premier temps, il devra parcourir 148 km de course à pied de Londres à Douvres, puis 55 à 60 km de natation selon les courants pour traverser la Manche, et enfin 288 km de vélo de Calais jusqu’à la capitale parisienne, fin de son périple. L’arrivée est prévue le 7 juillet, soit deux jours après son départ. Son retour dans sa commune de Vendôme sera prévu le lendemain de sa victoire.

Promouvoir le Loir-et-Cher

Si Ludovic Chorgnon a cet objectif, c’est en grande partie pour faire connaître son département, le Loir-et-Cher, mais surtout sa commune, Vendôme. Un défi qui ravit plus d’un Vendômois. Ludovic Chorgnon pourra compter sur le soutien de la totalité d’entre eux. En 2015, plusieurs personnes de la ville avaient nagé avec lui lors de ses 41 Ironman d’affilés.

Une santé hors du commun

Après son exploit de plusieurs Ironman enchaînés, Ludovic Chorgnon avait été soumis à plusieurs contrôles anti-dopage qui n’avaient révélé aucune anomalie à son sujet. Son médecin avait précisé que Ludo le fou avait une santé hors du commun. Aujourd’hui, le sportif français peut s’appuyer et récupérer plus facilement grâce à son centre de 750 mètres carrés à Vendôme nommé Wahou. On y retrouve notamment une cabine de cryothérapie qu’il utilise pour son prochain défi.