Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Un resto fait payer les riches pour donner aux pauvres

09 décembre 2016 à 12h22 Par Rédaction

C'est le restaurant Robin des Bois, Robin Hood son nom! Pendant la nuit, l'enseigne nourrit les plus pauvres avec les recettes obtenues pendant les clients de la journée.

En journée quand un client vient au Robin Hood à Madrid, il commande une boisson chaude, des croquetas ou un peu de jambon, ce qu'il veut. Il s'asseoit et il consomme. Jusque là rien de nouveau au pays de la restauration. Le repas est fait pour eux et sans surplus sur l'addition.

Mais le soir, le restaurant par contre n'est ouvert que pour ceux qui sont dans le besoin. En réalité, les recettes de la journée se transforment alors en dons et sont utilisées pour leur servir chaque soir un souper digne de ce nom. C'est une histoire améliorée de Robin des Bois qui là ne vole pas mais redistribue bien aux plus démunis ce que les plus aisés ont payés.

Le père Ángel García Rodríguez qui a fondé il y a 54 ans l’association Mensajeros de la Paz raconte: “L’idée n’est pas de voler les riches pour nourrir les pauvres, mais seulement de partager”.

Ouvert depuis seulement quelques jours le café Robin Hood est donc la dernière idée en date de l'homme: “L’inspiration nous est venue du Pape François, qui a parlé à maintes reprises de l’importance de rendre aux gens leur dignité, que ce soit en leur donnant du pain ou du travail. On s’est donc dit : pourquoi ne pas leur ouvrir un restaurant avec des nappes, des serveurs et des couverts dignes de ce nom ? Ceux qui n’ont rien pourraient venir manger dans le restaurant et avoir le même traitement que n’importe qui”.

Le lancement le 29 novembre a été un tel succès que le père Angel Garcia aimerait désormais convaincre des chefs renommés de venir porter main forte à l’établissement et il aimerait faire une chaîne de restaurant de Robin Hood.