Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Un soldat chinois retrouve sa famille après 54 ans d'exil forcé

13 mars 2017 à 04h33 Par Rédaction

Retenu en Inde depuis 54 ans, Wang Qi, un vétéran chinois capturé après la fin de la guerre sino-indienne en 1962, a enfin pu revoir sa famille.

Samedi 11 janvier 2017, après une longue bataille contre le gouvernement indien, Wang Qi a enfin retrouvé sa famille qu’il n’avait pas revu depuis 54 ans.

Capturé en 1962, après la fin du conflit sino-indien, Wang Qi a patienté plus de 50 longues années avant d’obtenir l’autorisation de quitter le territoire. Pendant toutes ces années, il s’était installé dans le village de Tirodi (centre de l’Inde) accompagné sa femme et ses quatre enfants. "Sa vie a été difficile puisqu’il ne pouvait pas avoir la nationalité indienne à cause de ses origines chinoises. Du coup, il ne pouvait pas acheter de terre ni jouir d’autres droits", a témoigné son fils au journal Indian Today.

En 2002, après 40 ans de séparation, Wang Qi a pu échanger avec sa mère par téléphone : "Elle m’a dit qu’elle voulait me voir parce que sa fin était proche. Je lui ai répondu que j’essayais de revenir. J’ai écrit des lettres à tous ceux qui pouvaient m’aider à obtenir des documents de sortie de territoire, mais cela n’a rien donné", confiait-il en janvier à la BBC. Malheureusement, elle est décédée en 2006.

Ce samedi 11 janvier 2017, Les journalistes de la BBC ont permis à Wang Qi de joindre son frère par visioconférence. Il ont discuté pendant 17 minutes : "Je ne l'ai pas reconnu. Il avait l'air si vieux. Il a dit qu'il restait en vie juste pour moi".