Info locale

Vacances annulées : quelles sont les conditions de remboursement ?

22 avril 2020 à 06h00 Par Alicia Méchin
Vacances annulées : quelles sont les conditions de remboursement ?
Crédit photo : Pixabay

À cause du coronavirus et du confinement, beaucoup de Français se retrouvent dans l’obligation d’annuler leurs vacances d’été. Quelles sont les conditions de remboursement ? Voici quelques éléments de réponse…

Si vous aviez réservé en début d’année vos vacances d’été à l’étranger, il est fort probable que vous soyez aujourd’hui obligés de les annuler. Mais face à l’incertitude liée au Covid-19, les compagnies aériennes et agences de voyage ne proposent pas automatiquement un remboursement. Plusieurs options s’offrent alors aux voyageurs.

 

Votre vol est annulé

 

En cas de vol annulé, les compagnies sont théoriquement obligées de rembourser ce vol. Mais au vu de la situation et aux conséquences économiques, beaucoup préfèrent proposer des avoirs. « En théorie, la législation est avec vous, vous devez avoir un remboursement immédiat, nous explique Morgan Bourven, spécialiste tourisme à l’UFC Que Choisir. Sauf qu’en ce moment, les compagnies refusent ce remboursement. Elles sont en train de faire un lobbying auprès de la commission européenne pour faire changer la règlementation ». Si vous souhaitez être remboursé immédiatement, il est donc conseillé d’insister.

Autrement, ces avoirs sont valables un an, voire 18 mois selon les compagnies aériennes. Et certaines proposent également le remboursement de cet avoir s’il n’a pas été utilisé à l’issue de la période indiquée. Les voyageurs sont alors invités à bien se renseigner, car les modalités de l’avoir varient selon les compagnies.

 

Votre voyage « à forfait » est annulé

 

Les voyages à forfait est un ensemble de prestation proposé à un prix fixe pour un tour-opérateur ou une agence de voyage (ex : vol + hôtel). Ces séjours-là sont concernés par une ordonnance prise le 25 mars 2020 pour gérer la crise. « Le gouvernement a décidé d’autoriser les agences de voyage à proposer des avoirs, au lieu des remboursements, puisque c’est impossible pour les agences de voyage de rembourser tout le monde », nous explique Morgan Bourven.

Cet avoir est valable 18 mois. Au bout de ces 18 mois, si l’avoir n’a pas été utilisé, il sera remboursé. Les agences de voyage doivent par ailleurs proposer à leurs clients un voyage similaire, et au même prix, dans les trois mois après la date initiale de leur voyage. À noter par ailleurs que si l’agence de voyage a fait faillite, c’est moins problématique pour le client, car les agences ont une assurance. Cette dernière prendra en charge le remboursement.

 

Annuler son hébergement

 

Concernant les hébergements seuls, il n’y a pas de règlementation. Le client doit voir, soit avec son intermédiaire (Booking, Expédia…), soit avec son hôtel directement. « Il faut savoir que les professionnels n’ont pas l’obligation de vous rembourser, précise Morgan Bourven, puisque tout simplement cette pandémie est une circonstance extraordinaire. Les hôtels font ce qu’ils veulent. Mais la plupart proposent soit des facilités pour se faire rembourser, soit un report ».

 

Chèques vacances 

 

Quelque soit le moyen de paiement, le remboursement (s’il a lieu) se fera dans la monnaie dans laquelle le voyageur a payé. Mais là aussi, c’est l’avoir qui sera proposé en priorité par les agences et compagnies aériennes.