Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Violences conjugales : comment appeler à l’aide pendant le confinement ? (Vidéo)

19 avril 2020 à 20h45 Par Aurélie AMCN
N'hésitez pas à appeler le 3919 !
Crédit photo : Pixabay

Avec l’épidémie de coronavirus, de nombreuses femmes sont confinées avec un homme violent. Plusieurs mesures d’appel à l’aide ont été mises en place par le gouvernement. Les internautes aussi se mobilisent pour aider les victimes. Une association vient même de mettre en place un « signe d’appel à l’aide » à réaliser avec sa main. Modes d’emploi.

Si le confinement aide à lutter contre la propagation du coronavirus, il provoque cependant une hausse des violences conjugales et familiales. Même si le 3919 est maintenu du lundi au samedi (9h-19h), le mois dernier, Marlène Schiappa a invité les victimes à se rendre sur la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr (ici) où les victimes et les témoins peuvent dialoguer avec un policier formé pour ce genre de situations.

Sur les réseaux sociaux, certains internautes se proposent également d’aider les victimes, comme YARA (@sirenrogue) qui, sur Twitter, organise une fausse vente de vêtements : « Si vous subissez des violences conjugales et vous ne savez pas comment faire pour prévenir la police, venez en DM sans RT, demandez-moi si la veste est toujours dispo, je demanderai votre adresse pour soi-disant l’envoyer et j’appellerai la police ».

Les associations de femmes s’organisent également de leur côté. C’est le cas de la Canadian Women’s Foundation qui vient de mettre en place un signe de main intitulé « L’Appel à l’aide » : 1. Ouvrir la main, paume vers votre interlocuteur, plier le pouce, 2. Refermez les doigts sur le pouce de façon à former un poing (vidéo ci-dessous). « L’Appel à l’aide est un outil qui peut aider certaines personnes dans certains cas. Certaines d’entre elles ne sont pas en mesure de faire des appels vidéo », explique l’association sur son site internet.