Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Virée pour avoir tourné dans un porno, la justice lui donne raison

09 octobre 2018 à 15h20 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Flickr

Le conseil des prud’hommes de Bourges a tranché. Et pour une fois, c’est David qui s’en est sorti contre Goliath. Au cœur du scandale : le licenciement jugé abusif d’une association à l’encontre d’une ancienne employée. Mais l’affaire pourrait ne pas en rester là.

Dans le Cher, l’ex-salariée d’une association d’aide à la personne a obtenu gain de cause aux prud’hommes. D’après le Berry Républicain, le conseil a condamné son ancien employeur à lui verser 5 000€ de dommages et intérêts. Pour rappel, la plaignante avait été limogée au motif qu’elle avait tourné une vidéo pornographique sur son temps libre, qui aurait pu porter préjudice à l’image de l’association. Cette dernière a un mois pour faire appel du jugement.