Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Yonne : Michel Fourniret reconnaît le meurtre de deux femmes

19 février 2018 à 06h40 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay

Marie-Angèle Domece et Joanna Parrish avaient disparu au tout début des années 90. Celui qu'on surnomme "l'ogre des Ardennes" avait été inquiété plusieurs fois dans ces affaires, mais avait toujours nié. Il a avoué la semaine dernière. Explications.

La cour d'appel avait ordonné un non-lieu à l'encontre de Michel Fourniret dans ces deux affaires en 2011. Et pourtant, celui qu'on surnomme "l'ogre des Ardennes" a finalement avoué la semaine dernière. Il a reconnu avoir "croisé les routes" de Marie-Angèle Domece et de Joanna Parrish. La première, une jeune femme de 19 ans, avait disparu en juillet 1988 dans l'Yonne, son corps n'a jamais été retrouvé. Quant à Joanna Parrish, son corps avait été découvert à Moneteau, dans l'Yonne toujours, en mai 1990. Les analyses avaient révélé qu'elle avait été violée et battue à mort.

Déjà condamné à la perpétuité

La compagne de Michel Fourniret, Monique Olivier, avait dénoncé son époux à plusieurs reprises dans ces affaires, avant de se rétracter. Et le tueur en série avait toujours nié son implication. La semaine dernière, il a été à nouveau entendu au palais de justice de Paris. Il a reconnu avoir "croisé la route" des deux jeunes femmes. Michel Fourniret est toujours en détention en ce moment. Il est accusé du meurtre de sept autres jeunes femmes, il a écopé d'une peine de prison à perpétuité.