Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus

La Minute Eco : comment éviter les amendes pour excès de vitesse ?

27 juillet 2020 à 06h45

Prendre un, deux, trois PV pour excès de vitesse pendant les vacances, même pour quelques kilomètres de dépassement, c’est le meilleur moyen de les gâcher. Ou plutôt, de gâcher la rentrée, parce qu’on les découvre dans son courrier en rentrant à la maison, sans même avoir imaginé avoir commis une infraction.

Pourtant, il y a plusieurs moyens d’éviter cela. Les voici : 

D’abord - et non, je n’enfonce pas une porte ouverte - il suffit de respecter les limitations de vitesse pour ne pas être verbalisé. Le régulateur de vitesse, qui équipe de plus en plus de voitures, est une aide précieuse, d’autant qu’il dispose souvent d’une option “limiteur de vitesse”. Programmez-là à 135 sur autoroute, et on n’en parle plus.

Maintenant, on peut se faire surprendre par un passage de 130 à 110 qu’on n’a pas vu. Sur route nationale, par une portion à 70 ou même à 50. Et là, le régulateur ou le limiteur ne servent à rien. Alors, il y a tout simplement votre téléphone mobile. Des tas d’applications, dont beaucoup sont gratuites, vous proposent d’afficher en temps réel la vitesse autorisée sur la route que vous empruntez. Et la plupart sonnent, ou font des flashs lumineux, quand vous la dépassez. 

Sinon, il y a bien sûr Waze, qui indique depuis longtemps les limites de vitesse. Vous pouvez le configurer pour sonner, là aussi, en cas de dépassement. En particulier à l’intérieur des zones de contrôle. 

Enfin, vous pouvez vous surprotéger en adoptant les services du français Coyote. Il propose des boîtiers dédiés, qui font tout ce que je viens de vous dire, automatiquement, en permanence. Il est également disponible sur smartphone. Vous pouvez vous y abonner pour un mois, le temps des vacances. Quelques euros de dépensés, pour éviter quelques centaines d’euros d’amende, le jeu en vaut peut-être la chandelle.